Dans moins d’un mois, Teungueth FC fera le grand saut. L’équipe phare de Rufisque va découvrir le haut niveau africain avec la fameuse Ligue des champions de la CAF. Une nouvelle étape dans la vie du club qui ne cesse de progresser saison après saison.

La relégation en 2014 n’est plus qu’un lointain souvenir. TFC a reculé pour mieux sauter. Depuis, le club a fait un grand bond en avant. Chaque année, le président Babacar Ndiaye et ses collaborateurs ont posé un grand pas pour l’ascension de Teungueth FC jusqu’au sommet du football sénégalais.

En attendant de vivre cette aventure africaine qui s’annonce certes difficile mais palpitante et passionnante, tous les acteurs s’affairent à la préparation. L’équipe se terre depuis plusieurs jours à Toubab Dialaw sous la direction du staff de Youssoupha Dabo. Avec bien évidemment de nouvelles têtes venues renforcer un effectif déjà assez riche. Il est toujours bon d’ajouter du sang neuf. L’an passé, par exemple, les recrues ont joué un grand rôle dans les bons résultats.

Arrivé dans les valises de coach Dabo en provenance du Stade de Mbour, Baye Djiby Diop a été notamment phénoménal dans l’entrejeu. Sa patte gauche a souvent ébloui le stade Ngalandou Diouf. Ses crochets, ses passes et ses buts ont régalé les fans. Cette année encore, le longiligne et talentueux numéro 21 sera là. Et deux de ses anciens partenaires mbourois l’ont rejoint. Il s’agit des défenseurs centraux Pape Mamadou Sow et Mamadou Mansour Diawara. Deux internationaux qui ont joué un grand rôle dans la conquête de la Coupe de la Ligue 2017 par les Stadistes. Ils viennent pallier le départ de Mame Saher Thioune. Ce dernier, qui fait partie des bonnes pioches rufisquoises de l’été 2019, évolue désormais au Koweït.

Toujours au rayon des arrivées, il y a l’ancien capitaine de NGB, El Hadji Abdoulaye Diop. C’est l’un des meilleurs pistons droits de la Ligue 1 depuis maintenant 4 ans. Au milieu, il faut noter la venue de Cheikh Bèye, excellent milieu offensif de Yeggo. Mais aussi du jeune espoir Paul Valère Bassène, transfuge du CNEPS. En attaque, il y a deux recrues notables : Pape Ousmane Sakho et Ibrahima Sow. Le premier est Rufisquois. Formé à Diambars, c’est un virevoltant excentré, capable d’éliminer et de marquer. Il a explosé avec Mbour PC lors de la saison 2018-2019. Le second est attaquant axial. Avec la Linguère et l’AS Douane, il a montré son sens du but sur les pelouses de Ligue 1. Ensemble, avec comme toujours le travail en bandoulière et le soutien du tout Rufisque, l’équipe est d’attaque pour de nouvelles conquêtes.

xxxxxxxxxxxxxx

Arrivées : Marc Arona Diouf (retour prêt Gorée), Moustapha Sall (Liban), Pape Mamadou Sow (Stade Mbour), Emile Koné (Djoliba AC, Mali), Bassirou Ndione (Sonacos), El Hadji Abdoulaye Diop (NGB), Cheikh Bèye (ASC Yeggo), Pape Ousmane Sakho (France), Assane Diatta (Pikine), Alassane Diouf (Al Masry, Egypte), Paul Valère Bassène (CNEPS), Mouhamadou Mansour Diawara (NGB), Ibrahima Sow (Douanes).

Départs : Ibra Fall Diakhaté, Mame Saher Thioune (Koweit), El Hadji Ousseynou Diouf, Moussa Dièye, Malick Sambou (Sedan), Bouly Junior Sambou (Jaraaf), Mouhamadou Lamine Dia, Youssou Dramé, Malang Sagna, Gorgui Diop.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here