Auteur du premier but rufisquois face à Gambia AF, ce dimanche au stade Lat Dior de Thiès, Paul Valère Bassène, porteur du dossard … n°19, a convié ses partenaires au poteau de corner droit des buts adverses pour célébrer sa réalisation. Comme pape Bouba Diop avait célébré son but face à la France, le 31 mai 2002, au World Cup stadium de Séoul, en ouverture du Mondial asiatique.

Une semaine après le décès, en France, du milieu de terrain international sénégalais et au lendemain de son inhumation dans sa ville natale de Rufisque, ses jeunes « compatriotes » de la « Vieille ville » ont tenu à lui rendre hommage. Quoi de plus symbolique d’ailleurs que le premier buteur de ce match, P. V. Bassène porte le n° 19. Comme Pape Bouba Diop, premier et meilleur buteur (3 réalisations) du Sénégal à ce Mondial 2002.

Rufisque n’a pas oublié. Rufisque n’oubliera jamais ! Les joueurs de TFC l’avaient marqué bien en vue dans leurs T shirts, à l’échauffement et sur le banc des remplaçants.

De là-haut, le « héros de Séoul » peut être fier de ses héritiers…

SourceLsfp
Article précédentSlavia Prague : on n’arrête plus Abdallah Sima
Article suivantMbaye Diagne sur son hommage à Bouba Diop: «Il a beaucoup fait pour notre pays»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here