Accueil Transfert Super Lig- Tanière de renaissance pour Lions

Super Lig- Tanière de renaissance pour Lions

0

Le championnat de Turquie semble devenue la nouvelle destination pour les internationaux sénégalais en quête de rebond, à l’image de l’attaquant Mame Biram Diouf, qui, à 32 ans, vient de signer un contrat d’un an renouvelable avec le promu Hatyaspor, après la fin de son contrat avec Stoke City.

Pape Alioune Ndiaye avait lui devancé son ancien coéquipier en Turquie en signant la saison dernière à Trabzonspor, où il est arrivé en prêt en provenance justement de Stoke City’

Avant la Premier League, l’ancien milieu de terrain de Diambars passé aussi par la Norvège (Bodo Glimt) comme Mame Birame Diouf, avait joué en Turquie (Osmanlispor et Galatasaray).

Il a naturellement fait le pari de revenir dans un championnat qu’il maîtrise mieux quand Stoke City avait été relégué en Championship (D2 anglaise) à la fin de la saison 2018-2019.

A 29 ans, il ne serait pas exclu que le milieu de terrain international qui appartient toujours à Stoke City, reste au moins une année supplémentaire en Turquie.

Un championnat turc où Mbaye Diagne, Papiss Demba Cissé et Demba Ba en quête de rebond, ont pu se faire une place au soleil.

De l’Italie (ASD Brandizzo, AC Bra et Juventus) à la France (AC Ajaccio) en passant par la Belgique (Lierse SK et Westerloo) et la Chine (Tianjin Teda FC), Diagne a déposé ses baluchons à Kasimpasa en 2017 où il a fait parler son adresse devant les buts.

Une réussite qui a amené les décideurs du grand club stambouliote, Galatasaray, à faire appel à lui en janvier 2019.

Une couronne de champion et un Soulier d’or de meilleur buteur plus tard, l’international sénégalais a dû s’exiler en Belgique (Bruges) à la fin de la saison, après avoir au passage intégré l’équipe nationale.

Comme à Galatasaray, des relations tendues avec son entraîneur à Bruges, l’ont obligé à écourter sa saison et à revenir en Turquie où il a démarré sa préparation estivale pour la saison 2020-2021.

Papiss Demba Cissé, revenu de son exil doré de 2016 à 2018 en Chine (Shandong Luneng) après avoir fait des misères aux défenseurs en Premier League alors qu’il portait les couleurs de Newcastle (2012-2016), a atterri en Turquie où il est en pleine bourre pour ce qui devait être une tentative de se relancer.

Après une première saison à 15 buts en 2018-2019, il a confirmé à 35 ans ses qualités de buteur en marquant 22 buts pour son équipe, Alanyapor (2019-2020) qui, pour la première fois de son histoire, va jouer une compétition européenne, la Ligue Europa, en l’occurrence.

Demba Ba, champion de Turquie avec Basaksehir, était présenté comme perdu pour le football après sa grave blessure au tibia en juillet 2016 dans le championnat chinois.

A 35 ans, il a réussi à relancer de belle manière sa carrière en finissant parmi les meilleurs buteurs et en gagnant surtout le championnat de Turquie.

S’il a remporté le titre avec Basaksehir, Ba, véritable globe-trotter passé par la France, la Belgique, l’Allemagne et la Chine, a joué dans d’autres clubs turcs, à savoir le Besiktas et Goztepe SK.

Pour Demba Ba et Papiss Demba Cissé, qui ont été coéquipiers à Newcastle (Angleterre), le rebond est tellement réussi que des voix dans le football national, en sont à évoquer leur retour en équipe nationale.

L’ancien attaquant du Touré Kunda de Mbour, Dame Diop, moins connu que les autres, est aussi passé par le championnat turc, une ligue de relance après plusieurs années passées dans des championnats moins connus en Arménie (Shirak Giumri et FC Khimki) et en République tchèque (Slavia Prague, Fastav Zlin et Banik Ostrava).

Vainqueur de la Coupe du Sénégal 2010, il a réussi une véritable relance à Hatyaspor, un club qu’il a aidé à se qualifier pour l’élite turque, un exemple non dénué d’intérêt pour son ainé Mame Biram Diouf, qui vient d’y débarquer.

Des médias évoquent aussi un possible transfert de Baye Oumar Niasse vers la Turquie, le joueur n’ayant pas réussi à s’imposer à Everton (Angleterre).

Il est à signaler que d’autres internationaux sénégalais, Moussa Sow, Mamadou Niang et Issiar Dia, ont tous joué en Turquie en des moments de leur car rière où ils étaient en pleine bourre.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here