72 jours. C’est la durée du retard de Papy Djilobodji (29 ans) à l’entraînement de Sunderland. Convoqué au début de l’été, le Sénégalais ne s’est pas présenté dans son club, relégué en 3e division anglaise, avant la fin du Mercato.

Désireux de forcer la main à ses dirigeants qui l’avaient prêté à Dijon l’an passé, l’ancien défenseur des Canaris s’expose à de graves soucis selon le Daily Mail. En plus d’avoir vu son salaire (150 000€ par mois) retenu pendant toute la durée de son absence, Djilobodji pourrait écoper de sanctions salées.

Sunderland envisagerait des poursuites contre le Sénégalais, sous contrat jusqu’en juin 2020 et qui n’a pas respecté ses obligations.

Sourcebutfootballclub
Article précédentMadagascar – Sénégal: les Lions n’ont pas oublié 2015…
Article suivantLE SÉNÉGAL RECOMMANDÉ À LA SESSION DU CIO COMME HÔTE DES JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE EN 2022

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here