Joint au téléphone par nos confrères du journal l’Observateur, Me Moustapha Kamara, avocat de l’international Sénégalais Santy Ngom, a confié que son client a traduit le stade Malherbe de Caen en justice pour demander la résiliation de son contrat. Mais aussi une forte somme d’argent pour réparer les préjudices.

« J’ai demandé une résiliation judiciaire du contrat. Qu’on lui (Santy Ngom, Ndlr) paie les deux saisons qui restent sur son contrat de trois, le préjudice moral et d’image, aussi le préjudice de carrière. Parce que si tu restes une saison, voire deux ans sans jouer, tu n’auras plus la chance d’avoir un nouveau contrat. En tout, c’est plus de 2 millions d’euros (1, 3 milliard F Cfa)», a affirmé l’avocat dans les colonnes de l’Obs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here