Convoqué pour la première fois avec le Sénégal en mars dernier, Santy Ngom a fait une grosse impression au public sénégalais. Le Nantais, dans les colonnes de Record, revient sur sa première expérience avec les lions et sur ses ambitions avec le Sénégal.

Sur son premier match avec le Sénégal, le 23 mars dernier, contre l’Ouzbékistan (1-1) où il avait fait une passe décisive et terminé homme du match, Santy Ngom se dit honorer « ce jour-là, il y avait une petite pression parce que ce n’est jamais facile de porter pour la première fois un maillot, de surcroît national. J’ai souvent l’habitude de le dire, porter ce maillot du Sénégal est un honneur pour moi, le mouiller un devoir. Au fil de la rencontre, j’ai pu évacuer cette pression et je me suis concentré sur mon sujet, comme me l’avait suggéré le coach », a décalé l’attaquant sénégalais.

Avec deux matchs joués avec le Sénégal, le Nantais dit retenir la différence de niveau « sur le plan du jeu, j’ai senti beaucoup de variétés. Le jeu va vite et on se rend compte que le niveau international est un cran au-dessus. En dehors du terrain, ça a été une grande richesse pour moi, mais aussi un avantage de faire partie de ce groupe de joueurs formidables ».

Santy Ngom a aussi déclaré que « le peuple sénégalais est formidable. Ça se sent et ça se voit aussi. », a déclaré le néo international sénégalais dans Record.