PARTAGER
En Russie, les lions pourront compter sur les conseils du staff technique pour effectuer un bon mondial. Pas moins de quatre éléments, dont le sélectionneur national Aliou Cissé, connaissent bien cette compétition pour l’avoir jouée en 2002.

Une bonne équipe, c’est également un bon staff. Les hommes, qui ont un vécu dans la pratique du haut niveau. Non pas seulement dans le coaching, mais également dans la gestion d’une compétition. Si on l’a déjà disputée, on ne sera pas alors en terrain inconnu. On sait comment s’y prendre. Les pièges à éviter pour faire bonne figure dans le tournoi. Et parmi les 32 sélections qui seront en lice en Russie, le Sénégal disposera de l’un des staffs qui seront les plus « mondiaux ».

Ils seront quatre éléments qui ont connu la grande messe du football mondial. De l’entraineur principal Aliou Cissé, en passant par le préparateur des gardiens Tony Sylva, en plus d’Omar Daf qui donne un coup de main, Lamine Diatta, qui est le coordinateur de l’équipe nationale, les conseils ne manqueront pas pour le capitaine Cheikhou Kouyaté et sa troupe. Ce quatuor a joué un rôle central dans leur majestueux parcours des lions en 2002 en Corée et au Japon.

Compétition dans laquelle le Sénégal avait atteint les quarts de finale. Tous titulaires, ils ont été à la hauteur des attentes. Et ils pourraient donc filer les tuyaux à leurs cadets pour qu’ils réussissent leur tournoi en juin prochain. « Nous avons un staff qui est très outillé par rapport à la dimension mondiale. Ce sont des gens qui connaissent les enjeux de la Coupe du Monde, en tant que pratiquants, et ils sont au moins trois ou quatre dans l’entourage de l’équipe nationale. Ils ont eu à être préparés en 2002 pour aller à la Coupe du Monde »n, croit savoir l’ancien directeur technique national, Amsatou Fall, présentement Directeur exécutif de la Ligue pro.

L’actuel sélectionneur national Cissé, capitaine de l’équipe de 2002, pourrait alors s’inspirer des méthodes du défunt coach Bruno Metsu pour faire un bon Mondial en Russie. Du point de vue de la préparation d’avant-match, du contenu des entrainements et des schémas de jeu, Aliou Cissé en a plein dans sa besace. Reste maintenant à faire la synthèse de son vécu en tant pratiquant et sa touche personnelle comme coach et la méthode Bruno Metsu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here