PARTAGER

Pour leur premier galop, seuls 8 des 26 joueurs étaient présents, avant-hier samedi à l’Institut Diambars. Durant 01h20, les Lions se sont essayés à différents ateliers, sous la houlette du staff.

Les Lions ont effectué avant-hier samedi leur premier galop d’entraînement à l’Institut Diambars. Pour cette première séance qui s’est étalée de 17h55 à 19h15, soit durant 1h20, le coach Aliou Cissé, assisté de Régis Bogaert et Tony Sylva, a travaillé avec 8 joueurs : Alfred Ndiaye, Henri Savet, Ismaïla Sarr, Fallou Diagne, Opa Nguette, Moussa Wagué, Adama Mbengue et Ariel Mendy.

Le groupe a grossi hier dimanche avec l’arrivée de Kara Mbodj qui a rejoint la Tanière dans la nuit de samedi à dimanche. Avec ses 8 coéquipiers déjà sur place, le défenseur d’Anderlecht a participé à la deuxième séance d’entraînement. Une séance d’une bonne intensité durant laquelle l’accent a été mis sur le jeu en mouvement, la vitesse d’exécution, le jeu collectif dans un espace réduit. 17 joueurs sont attendus à partir de ce lundi. Il s’agit de Cheikh Ndoye et Famara Diédhiou qui ont disputé et perdu avec Angers la finale de la Coupe de France contre le PSG, Zargo Touré qui disputait le barrage pour le maintien en Ligue 1, Keita Baldé Diao (Lazio), Kalidou Koulibaly (Naples), Babacar Khouma (Fiorentina) qui jouaient la dernière journée de la Serie A ainsi que Idrissa Gana Guèye, Saliou Ciss, Younousse Sankharé, Moussa Sow, Pape Seydou Ndiaye, Abdoulaye Diallo, Khadim Ndiaye, Mame Biram Diouf, Lamine Gassama, Pape Alioune Ndiaye et Salif Sané. Les choses sérieuses commencent donc aujourd’hui pour Aliou Cissé qui disposera d’une bonne partie de ses joueurs. Les Lions vont s’entraîner tous les jours à 18h00. Ces séances préparatoires au match amical contre l’ouganda (le 5 juin) et la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019 face à la Guinée équatoriale (le 10 juin) seront ouvertes à la presse ainsi qu’au public.

ECHOS DE SALY

COLY REND VISITE A CISSE, DIATTA ET SYLVA
Quatre membres de l’équipe nationale de 2002 se sont retrouvés samedi dernier au premier galop des Lions sur un des terrains annexes de l’Institut Diambars. Le coach Aliou Cissé, le coordinateur Lamine Diatta et le préparateur des gardiens Tony Sylva ont reçu la visite de leur ancien coéquipier Ferdinand Coly. L’ancien défenseur de Lens qui vit à Saly est venu assister au premier galop des Lions. Ferdi a même pris part à la causerie d’avant-séance.

LE COACH CHAMBRE LES NEO-INTERNATIONAUX
Lors du premier galop des Lions, samedi dernier à l’Institut Diambars, le coach Aliou Cissé qui faisait le footing en compagnie d’Ariel Mendy, Adama Mbengue et Ismaïla Sarr a chambré les trois jeunes joueurs. Alors qu’ils étaient à cinq tours de terrain à leur rythme, le coach a lancé, rigolard : «Je verrai si vous êtes des vrais Lions ou des chats». qui déplorait le rigorisme de coach Cissé ?

SEANCES A 18H00, TOUTES OUVERTES AU PUBLIC
Contrairement aux autres regroupements des Lions où il y avait deux à trois séances à huis clos, cette fois-ci le coach Cissé a décidé d’ouvrir les portes à la presse et au public durant son séjour à Saly. «Il n’y a pas de huis clos. Toutes les séances sont ouvertes à la presse et au public tous les jours à partir de 18h00 car il fait chaud et Ramadan oblige», a-t-il indiqué.

LE JEUNE DANS LA TANIERE
Pour le premier galop des Lions, certains joueurs ainsi que le coach avaient observé le jeûne. «Vous savez, nous sommes des croyants. Dans la Tanière il y a des musulmans et des adeptes d’autres religions. Je ne peux pas interdire aux joueurs de suivre le jeûne sauf la veille et le jour de match», explique Aliou Cissé qui en a profité pour «souhaiter un excellent mois de Ramadan à tout le peuple sénégalais lui demandant de prier pour l’équipe nationale».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here