Après le choc frontal avec le portier cap-verdien Vozinha, Sadio Mané a été transporté à l’hôpital. Même si les nouvelles sur sa santé sont rassurantes,  il pourrait manquer le quart de finale de la Can qui se joue ce dimanche.

Sadio Mané pourrait ne pas participer au match des «Lions» de dimanche. Il pourrait être empêché de rejouer d’ici dimanche à cause du protocole commotion de la FIFA, si la commission médicale de la Confédération Africaine de Football décide de l’appliquer.  Liverpool, qui s’intéresse de près à la santé de son joueur,  pourrait peser de tout son poids pour inciter l’instance mondiale du football de prendre une telle décision.

En effet, la FIFA a instauré, depuis le choc subi par le marocain Nordin Amrabat face à l’Iran lors d’un match de la Coupe du monde 2018, un «protocole commotion». Cette disposition note que : « si une commotion est détectée, le joueur doit suivre l’entièreté du protocole de retour au jeu», donc un repos de 6 jours minimum avant de rechausser les crampons.

En d’autres termes, le rapport médical dressé après les analyses effectuées sur le joueur à l’hôpital sera déterminant pour savoir si Sadio Mané pourrait être aligné par Aliou Cissé pour le match des quarts face au Mali ou à la Guinée Équatoriale.

Igfm

Article précédentHenri Camara : «Je tire le chapeau à Sadio Mané»
Article suivantIsmaila Sarr, attraction phare de l’entraînement des Lions

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here