L’équipementier du football national, la firme Puma, a proposé à la Fédération sénégalaise de football (FSF) de jouer les facilitateurs si elle a besoin des services de techniciens allemands, a annoncé Me Augustin Senghor de retour d’un voyage de travail.

‘’Nous étions allés en Allemagne pour discuter avec notre équipementier et je peux vous dire qu’il tient beaucoup à notre sélection nationale et à ses performances’’, a expliqué Me Augustin Senghor, ajoutant que la firme allemande est allée jusqu’à proposer ses services pour jouer les intermédiaires avec des techniciens allemands.

”Cette offre de service de l’équipementier allemand signifie que le Sénégal a le potentiel pour jouer les premiers rôles dans un avenir pas très lointain”, a commenté le président de la FSF.

Selon lui, l’équipementier ne s’est pas engagé à prendre en charge le traitement salarial du futur sélectionneur national.

Revenant sur le profil du futur entraîneur national, Me Senghor a rappelé que l’objectif est de trouver ”un technicien de haut niveau engagé et parlant français”.

‘’Même à ce niveau, l’équipementier a indiqué qu’il connait des techniciens allemands parlant le français’’, a dit Me Senghor qui a rappelé que la FSF va discuter avec son partenaire, l’Etat qui a son mot à dire dans le recrutement du futur entraîneur national.

‘’Nous sommes engagés dans cette entreprise avec l’Etat pour mettre à la disposition un technicien de haut niveau capable de créer une rupture dans la gestion technique et de l’environnement de la sélection’’, a-t-il ajouté.

Me Augustin Senghor a réitéré la volonté de la FSF de pouvoir disposer de son sélectionneur national en décembre au plus tard pour que celui-ci puisse avoir deux mois avant le démarrage des éliminatoires de la coupe du monde 2014.

Le Sénégal jouera en mars prochain contre l’Angola la 3-ème journée des éliminatoires du Mondial 2014 prévu au Brésil.

Source: APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here