CAIRO, EGYPT - MARCH 25: Mohamed Salah (R) of Egypt in action against Sadio Mane of Senegal during FIFA World Cup African Qualifiers 3rd round match between Egypt and Senegal at International Cairo Stadium in Cairo, Egypt on March 25, 2022. (Photo by Adam Haneen/Anadolu Agency via Getty Images)

Après la performance discrète de Mohamed Salah lors de la victoire de Liverpool 3-1 contre Benfica mardi, Jurgen Klopp a semblé blâmer Carlos Queiroz, ainsi qu’Aliou Cissé, pour la pression placée sur l’Égyptien et le Sénégalais lorsqu’ils jouent pour leurs équipes nationales.

Les dernières matchs de Mohamed Salah avec l’Egypte ont été difficiles. Deux mois après avoir perdu la Can 2021 au profit du Sénégal, l’Egyptien a encore vu son rêve de participer à la Coupe du Monde 2022, être brisé par Sadio Mané.

Une double frustration qui a une influence négative sur son rendement à Liverpool. En conférence de presse d’après-match Jurgen Klopp a tenté d’expliquer la situation actuelle de Salah et Mané par la pression subie en sélection.

« Complètement normal », a-t-il déclaré, selon le Liverpool Echo.

“Dans cette situation, tout le monde veut marquer. Avec toutes les histoires autour de lui en ce moment, il est clair que Mo veut aussi marquer ».

« C’est une période difficile pour Mo et Sadio. Les deux garçons sont revenus d’Afrique et ce n’est pas facile. Une pression énorme pèse sur leurs épaules ».

« Je n’ai rien fait de différent de ce que je fais habituellement. Leurs managers en sélection ont joué un rôle dans cette pression. C’était un match important pour Mo et Sadio ce soir. L’un pouvait marquer, l’autre non. Mais tout ira bien. », a conclu Klop p.

 

 

SourceSenego
Article précédentMondial 2022 : L’arbitre Sénégalais Maguette Ndiaye sélectionné pour la Coupe du Monde
Article suivantAbdou Diallo, défenseur des Lions: « En Afrique, le football se vit, la ferveur est différente, la passion plus intense »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here