Il faut remonter au 2 mai 2012 pour retrouver les derniers buts de Papiss Demba Cissé. Il avait marqué un doublé devant West Bromwich Albion. Une éternité pour celui qui avait son nom scotché sur les tableaux d’affichage. Huit matches à attendre que la magie reprenne et que rien ne se passe. Ces moments de doutes peuvent être fatales à un «serial buteur» et on comprend qu’Alan Pardew sente le besoin de réconforter son bonhomme.

«Il n’y a pas de problème pour son cas. Il a juste besoin d’un but pour sonner le déclic. Et ça va venir», rassure l’entraîneur de Newcastle. Demba Bâ se signale aussi aux côtés de son pote : «Je suis optimiste pour lui. Il doit continuer à se battre et continuer à faire ce qu’il faisait. Tout est entre les mains de Dieu.»

Le capitaine des «Lions» en est à 677 minutes sans but. Mais pas de quoi entamer la confiance de son coach : «C’est un grand joueur. Et comme chez tout grand footballeur, il y a des périodes à vide. Il vit la même situation que Hatem (Ben Arfa) la saison dernière et regardez ce dernier aujourd’hui ! Pour être honnête, Cissé n’est pas un fin technicien, mais il est un buteur redoutable.»

Arrivé à Newcastle en janvier 2012, Papiss Cissé avait marqué les esprits en Premier League, en enchaînant 13 buts en 14 matches.

Aujourd’hui, face à sa traversée du désert, il ne perd pas pour autant le nord : «Je reste confiant. Je vais lancer mon compteur bientôt et tout rentrera dans l’ordre. C’est plus difficile pour moi parce que les défenseurs me connaissent beaucoup plus maintenant. Mais le marquage sur moi permet à Demba Bâ d’en profiter.» Dimanche, il a raté un penalty, alors que son coéquipier marquait son 4e but en 7 journées (1-0) face à Norwich.

Article précédentLes 23 lions convoqués pour le match contre la Cote d’Ivoire
Article suivantDoublé de Sadio Mané: Video

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here