Il aura fallu attendre l’édition 2021 pour que l’un des géants du continent africain soulève enfin la Coupe d’Afrique des nations pour la première fois de son histoire. Le Sénégal s’est imposé le 6 février dernier aux tirs au but face à l’Egypte en finale de la Can (0-0 ; 4-2).

De retour de la compétition, Bam­ba Dieng et surtout Pape Guèye, ont débuté la dernière rencontre des phocéens à Metz (1-2). Après la rencontre, le nouveau latéral gauche du jour a indiqué qu’il avait été prévenu le jour-même.

«C’est particulier. On a fêté le titre au Sénégal, ça s’est très bien passé, même si on n’a pas eu le temps de faire la fête pendant plusieurs jours. Je devais tout de suite me remettre au travail avec ce match très important à Metz. Ce n’est pas difficile. On est des footballeurs de haut niveau. Bamba (Dieng) et moi, on est jeunes, mais on sait qu’on doit être concentrés pour passer un cap. On est très contents pour le Sénégal, mais maintenant, c’est derrière nous. On a gagné à Metz, on peut souffler à nouveau avant de penser à Qarabag», a-t-il tout d’abord confié avant d’évoquer le mois passé avec les Lions de la Teranga dans des propos relayés par La Pro­vence.

«J’ai pris de l’expérience. Avec le Sénégal, on a une grande équipe et de grands joueurs. Je m’entraîne au quotidien avec des joueurs comme Sadio Mané ou Kalidou Koulibaly, qui nous donnent beaucoup de conseils. On les écoute, on prend ce qu’il y a à prendre, déroulait-il. C’est logique de prendre de l’expérience en sortant d’une telle compétition.»

 

Wiwsport

Article précédentMercato- le FC Barcelone suit Kalidou Koulibaly
Article suivantMondial 2022 : Égypte-Sénégal, le camp de base des Lions connu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here