PARTAGER
Pape Alioune Ndiaye, le milieu de terrain sénégalais d’Osmanlispor (Turquie), a été certainement l’une des grandes satisfactions sénégalaise du match Sénégal-Ouganda (0-0), qu’il a disputée au poste de relayeur.
Le milieu de terrain de 26 ans, qui s’est véritablement révélé lors de la CAN 2017 où il a gagné ses galons de titulaire dans une position de relayeur, a essayé de porter le jeu des Lions contre les ’’Cranes’’, lors de cette rencontre amicale disputée lundi soir, à Dakar.
Sur une pelouse du stade Léopold Sédar Senghor qui ne garantissait pas de qualité dans le jeu, l’ancien pensionnaire de l’académie Diambars a tant bien que mal essayé de tenir le ballon pour son équipe.
Les ’’Cranes’’, dont la stratégie consistait à défendre en priorité pour ensuite se projeter vers l’avant à l’occasion, n’ont pas mis beaucoup de temps à identifier parmi leurs adversaires celui qui pouvait le plus les contrarier.
En dépit du caractère amical de la rencontre, l’arbitre gambien, après avoir beaucoup hésité, a été obligé de sortir deux cartons jaunes face aux “attentats” perpétrés contre Pape Alioune Ndiaye, qui a fait ses débuts professionnels avec Bodo Glimt, en Norvège.
Le pied constamment sur le ballon, le milieu de terrain de 26 ans a été systématiquement coupé dans son élan par ses vis-à-vis ougandais qui avaient à cœur de l’empêcher de servir ses attaquants.
Malgré tout, il n’a pas manqué de donner quelques caviars, dont celui offert en deuxième période à Babacar Khouma Guèye, qui a malgré tout raté la cible d’un tir trop croisé.
En dépit de la fatigue ressentie dans les dernières minutes, PAN, comme on l’appelle affectueusement, a démontré au cours de la rencontre qu’il peut susciter une révolution de palais au sein de la Tanière.
Déjà, à la CAN 2017, dans une position plus basse, il a récupéré et relancé proprement la machine des Lions sur des flèches nommées Diao Baldé Keita et Sadio Mané.
Pour ce stage d’avant match contre la Guinée Equatoriale, il avait le devoir de faire jouer d’autres coéquipiers moins bien rompues aux joutes du très haut niveau, mais il n’a pas le choix s’il veut placer le Sénégal en orbite lors de ces éliminatoires. Cela l’amènerait surtout à garder sa place dans le secteur médian où la concurrence fait rage.
Dans un entretien exclusif avec l’APS, la veille du démarrage du stage des Lions, le sélectionneur national, Aliou Cissé, avait admis s’attendre à des réajustements à certains postes.
Sans parler de révolution de palais, au vu de certaines de ses sorties, on pourrait croire que le footballeur de 26 ans, qui pourrait changer de championnat durant le mercato, est appelé à faire partie des joueurs pouvant s’inscrire dans la continuité en équipe nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here