Le redémarrage du championnat national de football qui était prévu le 2 janvier 2021, était l’objet de la rencontre de vendredi dernier, entre le ministre des Sports Matar Ba et le bureau de la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel (LSFP).

À l’issue de la rencontre, le 1er vice-président de la ligue Pro, Djibril Wade, confie que la reprise du championnat local n’est pas menacée par les mesures de restructuration prises par le ministre de l’Intérieur. ” C’est mon avis, je crois qu’on va reprendre le 2 janvier notre championnat” a-t-il confié au journal Stade.

” Si les mesures sont mises en application ou renouvelées, ce sera signer l’arrêt de mort du sport sénégalais”, avait déclaré le président de fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor.

Dans la même logique, le bureau de la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel, conduit par son président Saër Seck, a rencontré le ministre pour sensibiliser ce dernier sur les risques et les conséquences sur l’application de ces mesures.

Aussi, au cours de l’audience, le 1er vice-président a interpellé le ministre sur les difficultés des clubs à faire les tests Covid-19.

Selon lui, les clubs sont incapables financièrement d’effectuer le test pour chaque joueur, qui est de 40.000 FCFA par pe rsonne…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here