Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor se dit en phase avec le sélectionneur national, Joseph Koto, sur le fait qu’il faut “des joueurs à plus de 100 pour cent de leurs moyens” pour jouer une équipe comme la Côte d’Ivoire.

“J’ai parlé bien après le match avec certains d’entre eux, mais je puis vous assurer qu’ils sont les plus motivés à l’idée de jouer la rencontre retour et ils savent qu’il faut aller chercher au fond d’eux-mêmes pour se qualifier en phase finale de CAN”, a souligné Me Augustin Senghor.

Si les Eléphants ont réussi à remonter la pente, pourquoi pas eux, a par ailleurs ajouté Me Senghor, citant des cadres avec qui il a parlé après la rencontre.

Revenant sur la rencontre perdue (2-4) par les Lions, samedi dernier contre les Eléphants, il estime qu’ils ne sont pas nombreux les techniciens qui vont garder leur sérénité face à la cascade de forfaits de dernière minute enregistrés au sein de la Tanière des Lions.

“Il a tout notre soutien puisqu’on sait que perdre un défenseur sur qui on compte le matin du match et devoir se passer de son meilleur joueur en début de seconde période, était une épreuve compliquée à gérer”, a expliqué Me Senghor appelant à l’union sacrée autour de la sélection nationale.

Pour la manche retour, le président de la FSF a invité les joueurs, le staff technique, les supporters et l’ensemble du peuple sénégalais à être à 100 pour cent de leurs moyens pour gagner la partie.

“Nous avons l’équipe et nous ferons tout ce qui est possible pour passer ce cap”, a dit le président de la FSF qui préparait une réunion avec le staff technique en vue de la préparation de la rencontre retour contre les Eléphants prévue en mi octobre.

[box]Agence de Presse Sénégalaise[/box]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here