Mbaye Niang et le Sénégal : La vérité

    Aliou Cissé a dévoilé hier la liste des 26 joueurs qui vont défendre les couleurs du Sénégal face au Cap-Vert à Praia pour le compte du 5ème tour des éliminatoires du Mondial 2018. Il s’agit d’une liste cohérente avec l’ossature de l’équipe qui est là, ainsi que quelques nouveaux joueurs sélectionnés pour renforcer l’effectif. Parmi ces joueurs, Mbaye Niang est celui dont la sélection a fait jaser le plus grand nombre de supporters et techniciens du football sénégalais. Sa décision de jouer pour le Sénégal a été interprété comme étant un choix par défaut par beaucoup de sénégalais, estimant que, sa place en équipe de France étant loin d’être acquise, il a décidé de se contenter de la sélection sénégalaise. La réalité est que le joueur n’a jamais nier le Sénégal et n’a jamais choisi la France. Explications :

     

    J’espère que Didier Deschamps fera appel à moi prochainement. On a discuté et je sais qu’il m’observe régulièrement et il attend de voir si j’ai réellement évolué. Je n’ai jamais songer à jouer pour le Sénégal et je me sens français et ma place est avec l’équipe de France.

    Faux, faux et faux! Ces propos sont tout simplement faux et n’ont jamais été tenu par le joueur. Il s’agit d’une fausse information relayée par plusieurs journaux sénégalais depuis des années. Il avait été annoncé que le joueur avait tenu ces propos durant l’émission radio « Luis Attaque », qui passe sur RMC et BFM TV, en début 2015. Des mots ont donc été mis dans sa bouche car Mbaye Niang avait tout simplement et spécifiquement dit (citation):

    « Aujourd’hui je ne me pose même pas la question. Pour être international, que ce soit au Sénégal ou en équipe de France, il faut avoir du temps de jeu. Aujourd’hui, je ne suis pas dans ce cas là. Je n’ai pas assez de temps de jeu pour postuler en équipe nationale du Sénégal […]. Quand l’occasion se présentera et que j’aurai le temps de jeu nécessaire et les performances, je me poserai des questions. »

    Sénégal – Tunisie 2011 : le fiasco d’une première sélection

    S’il y a un fait qui est réel dans cette histoire c’est que Mbaye Niang avait un penchant pour les sélections de jeunes de l’équipe de France. Passé par les sélections françaises des moins de 16 ans, 17 ans et 21 ans, il avait été zappé par le coach des espoirs français pour la Coupe du Monde des U-17 en 2011, raison pour laquelle il a répondu à l’appel des Lionceaux pour le match face à la Tunisie. Cependant, même à l’époque, son choix de sélection n’était pas définitif, mais étant donné les opportunités et le meilleur niveau de formation qu’il aurait obtenu en bleuet, il avait choisi l’équipe de France espoir, tout comme Kalidou Koulibaly ou encore un certain Moussa Sow. Ayant joué les éliminatoires de l’Euro 2011 avec les espoirs français, Niang avait décidé de changer d’association afin d’honorer sa sélection avec les Lionceaux. Si on se fie aux statuts de la FIFA, l’article 18 stipule :

    • Si un joueur possède plusieurs nationalités, en reçoit une nouvelle ou est autorisé à jouer pour plusieurs équipes représentatives en raison de sa nationalité, il peut, une seule fois, obtenir le droit de jouer en match international pour une autre association dont il a la nationalité, conformément aux conditions énumérées ci-après :

     

    • le joueur n’a pas encore disputé de match international « A » (intégralement ou partiellement) dans le cadre d’une compétition officielle pour l’association dont il relève jusqu’au moment de la demande, et il était déjà au bénéfice de la nationalité qu’il souhaite désormais représenter au moment de sa première entrée en jeu (intégrale ou partielle) dans un match international d’une compétition officielle;

     

    • il n’est pas autorisé à jouer pour sa nouvelle association dans toute

     

    compétition à laquelle il a déjà participé pour son ancienne association.

    ‘’Une seule fois’’, des mots qui en disent long et qui prouvent que Mbaye Niang avait effectivement opté pour la sélection du Sénégal. Il n’aurait plus eu le droit de jouer en équipe de France espoirs. Cependant en raison du problème administratif qui avait eu lieu, (la photo de Victor Bindia avait été mise sur sa licence) il n’a pas pu honorer sa sélection face à la Tunisie.

    Ceci avait été une grande source de frustration pour le joueur mais également pour son père et a donc fait persister le débat autour de la question de son choix de sélection, vu que le joueur n’avait pas pu jouer. D’ailleurs, voici des propos extrêmement importants de l’ancien entraineur des Lions Amara Traoré datant de 2011 :

     « Le père de Mbaye Niang m’a donné tous les papiers du joueur pour qu’il joue avec le Sénégal. C’est son vœu le plus cher», a révélé le coach des Lions, face à la presse après le galop d’hier. Amara de poursuivre : «J’ai discuté avec le père de Mbaye Niang et le joueur lui-même, en mai. Ils sont tous les deux venus au Sénégal dans cette même dynamique de vouloir jouer pour le Sénégal. Il aurait pu jouer contre la Tunisie s’il n’y avait pas un problème administratif ».

     Mbaye Hamady Niang n’a jamais rejeté le Sénégal, et nombreux sont les supporters, internautes, techniciens et autres qui doivent s’en rendre compte. Pour le match capital face au Cap-Vert, le joueur sera bel et bien présent pour témoigner de la véritable histoire et surtout pour honorer sa première sélection avec les Lions. Des excuses, le joueur n’en doit donc à personne…

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here