Ce dimanche 8 avril de 10h30 à 13h00, le Président Diamil Faye a rencontré les supporters du Guédiawaye FC pour les tenir informer du dossier introduit par le club au Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à Lausanne. L’information principale est que le club a saisi officiellement le TAS depuis le 9 mars 2018 après avoir engagé un cabinet d’avocats, Libra Law, basé à Lausanne, pour défendre les intérêts de JAPPO et du Guédiawaye FC.

Ce vendredi 6 avril, après avoir réuni toutes les pièces et évidences, avec JAPPO et Me Ndiaye, le cabinet d’avocats a déposé le mémoire en appel auprès du TAS.

Dans cette affaire, Guédiawaye FC a attaqué L’Association GFC et la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) de la même façon qu’il l’avait fait devant la Chambre Nationale de Résolution des Litiges (CNRL). Pour le moment, la décision du TAS est que l’affaire sera jugée par un panel de 3 juges et le club aura jusqu’au 12 avril pour choisir un juge sur la liste des juges accrédités au TAS, les autres parties en feront de même. A la suite de ce mémoire, l’Association et la FSF auront le droit de réagir et d’apporter les éclairages ou contradictions. Le Président a aussi informé l’assistance que la défense de la FSF sera assurée par un avocat basé en Suisse alors que l’Association sera défendue par deux cabinets : un basé au Sénégal et un autre basé à Marseille (France) dont Me Moustapha Kamara qui était récemment à dakar pour la promotion de son livre.

Le Président Diamil Faye a demandé aux supporters de la patience car seul le TAS maitrise son agenda auquel tout le monde devra se soumettre.

Pour terminer ce chapitre, il a déclaré : « c’est un exercice très couteux mais nécessaire pour ce combat de principe que nous menons depuis le début et que nous continuerons à mener, sans calcul, jusqu’au bout. Je remercie tous les supporters du Guédiawaye FC, la population de Guediawaye et tous ceux qui continuent de nous témoigner leur solidarité et leur sympathie et nous donnent la force de continuer à défendre nos droits. Nous ferons tout notre possible pour sauvegarder nos intérêts et ceux du seul club légitime de la ville de Guédiawaye, aujourd’hui en difficulté sportivement. »

Sur les autres points de la réunion, le Président a donné des éclairages sur les joueurs prêtés, sur le partenariat avec Espoirs de Guediawaye et non le « rachat » comme le véhiculent certains ainsi que la participation des U19 à un tournoi international à partir de ce mardi.