Le Sénégal, déjà qualifié pour les barrages au Mondial 2022, va affronter respectivement le Togo à Lomé le 11 novembre et le Congo, le 19 novembre à Thiès pour le compte des 5ème et 6ème journées des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. Pour le déplacement à Lomé, les Lions vont rejoindre d’eux mêmes la capitale togolaise.

Déjà qualifiés pour les barrages africains qualificatifs au la coupe du monde Qatar 2022, les Lions du Sénégal qui vont affronter les Eperviers du Togo le 11 novembre prochain au stade Kégué, vont rejoindre Lomé directement. C’est ce qu’a appris à Sud Quotidien d’une source fédérale. Les joueurs qui seront convoqués par le sélectionneur Aliou Cissé, pour les deux derniers matches des 5ème et 6ème journées viendront d’eux-mêmes dans la capitale togolaise avant de se faire rejoindre le reste de la délégation sénégalaise en partance de Dakar.

Leader de la poule H avec quatre victoires en autant de matches, le Sénégal va jouer ce 11 novembre contre le Togo de Paulo Duarté déjà éliminé avant de recevoir au stade Lat Dior de Thiès, le 19 novembre, le Congo (Brazzaville).

Côte d’Ivoire ou Cameroun, Mali, Afrique du Sud ou Ghana, Egypte Bénin ou Tanzanie : ces probables adversaires du Sénégal

Premier au classement de la Fifa, le Sénégal devrait éviter la Tunisie, l’Algérie, le Maroc et le Nigeria qui occupent respectivement les 2ème, 3ème, 4ème et 5ème places. Mieux, un tel classement permet aussi aux équipes susmentionnées, si bien entendu elles gardent leur position jusqu’au tirage des barrages, de recevoir en dernier ressort chez elles. Ce qui constitue également une opportunité non négligeable. Surtout, si d’ici là, le monde réussit à vaincre ce fichu virus afin de permettre le retour dans les gradins du 12ème homme.

Les adversaires des Lions pourraient alors être la Côte d’Ivoire ou le Cameroun dont la finale de la poule D pourrait avoir lieu à Yaoundé au mois de novembre prochain. Ce qui rappelle le mortel scénario de 2006 entre Didier Drogba et Samuel Eto’o Fils, notamment ce pénalty manqué dans les arrêts de jeu par Pierre Womé.

A défaut des Lions indomptables ou des Eléphants, on pourrait avoir un derby sous-régional entre le Sénégal et le Mali qui occupe la tête de la poule E. Là aussi, on devrait d’abord attendre le verdict de la «finale» entre Aigles et les Ougandais (2ème avec 8 points à 2 longueurs) lors de la 6ème journée. Le sort pourrait également offrir à l’Afrique un duel entre Sadio Mané et Mo Salah. L’Egypte (10 points) a pris le large en s’imposant ce lundi (0-3) face à la Libye. Mais, les Pharaons vont effectuer un périlleux déplacement en Angola déjà éliminée pour affronter les Palancas Negras.

A moins que l’adversaire des Lions ne soit le 1er de la poule G dominée actuellement par le Ghana (9 points +3), mais talonné de prés par l’Afrique du Sud (7 points +3.

On devrait là aussi, assister à une finale au Ghana entre Black Star et Bafana Bafana lors de la 6ème et dernière journée.

Enfin, le meilleur tirage, sur le papier, pourrait être la Tanzanie, surprenant leader du groupe J (7 points+1), suivie du Bénin (7 points +1), de la Rd Congo (5 points +1) et du Madagascar (3 points -3).

Pour ce, les Taifas Stars n’ont plus 36 solutions. Ils doivent obligatoirement rapporter leurs matches face à la Rd Congo à domicile et contre Madagascar en déplacement. Mieux, ils doivent aussi penser à soigner leur goal-différence pour éviter toute surprise de dernière minute des Ecureuils qui n’ont pas dit leur dernier mot. Paradoxalement, chacune des équipes a battu l’autre en déplacement (1-0).

Rendez-vous donc au mois de mars qui, comme la planète du même nom, sera très chaud.

SourceSudquotidien
Article précédentPape rejoint Gana dans l’entrejeu : Aliou Cissé tient la paire Guèye
Article suivantBeach Soccer : Entrée réussie des Lions face au Portugal au tournoi de Dubaï

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here