En manque de temps de jeu à AngersSada Thioub est arrivé sous forme de prêt à Saint-Etienne, lors du dernier mercato hivernal. Le sénégalais performe désormais à un poste plus reculé et étonne son ancien coach, qui s’est exprimé dans Le Progrès.

Un manque de temps de jeu

Alors qu’il n’était presque jamais utilisé du côté d’Angers (2 minutes de jeu seulement en championnat cette saison), Sada Thioub a rallié le Forez en compagnie d’un autre angevin cet hiver : Paul Bernardoni. Avec très peu de rythme et de repères, cette recrue laissait perplexe sur ce qu’elle allait pouvoir apporter sur le terrain.

Une belle surprise

Après des débuts mitigés sous le maillot vert, l’international sénégalais s’installe dans le onze de départ. En effet, il a su se faire une place dans une défense à cinq, en tant que piston droit. Il profite notamment de l’absence d’Yvann Maçon, blessé, qui laisse un vide à son poste. Résultat : Sada Thioub enchaîne les belles performances et est efficace sur son côté droit. Il a d’ailleurs déjà été décisif en délivrant une passe décisive lors de la victoire à Clermont.

Son ancien coach agréablement surpris !

Bernard Blaquart, son ancien entraîneur à Nîmes, se dit « agréablement surpris » par les performances de son ex joueur à un poste « qu’il n’aurait pas pu occuper il y a quelques années car il n’aimait pas trop défendre et rechignait à se replacer », choses qu’il a « beaucoup travaillé ». Il a également hâte de voir l’évolution de Thioub dans ce nouveau rôle de piston : « Ce positionnement lui donne l’avantage d’être plus souvent face au jeu et de partir de plus loin. En reculant, on lui demandera d’être aussi moins décisif. Il peine à avoir de bonnes stats. On en parlait souvent ensemble. Il avait du mal dans la finition de ses actions, que ce soit pour marquer ou centrer, alors que peu de joueurs sont capables de faire des différences comme lui. Je suis curieux de le revoir comme piston sur la durée pour me rendre compte s’il va franchir un nouveau cap ».

Sourceletalkshowstephanois
Article précédentLes forts témoignages de Désiré Ségbé : «On n’imagine pas à quel point Sadio Mané aime son pays»
Article suivantTDA- Saliou Ciss, un champion discret

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here