PARTAGER

Le Sénégalais, Kara Mbodji, est quelque peu revenu à la raison: il est attendu ce mercredi au Sporting.

Kara Mbodj devrait bel et bien terminer la saison à Anderlecht. Leicester City semble avoir compris le message du Sporting : le défenseur n’est pas à vendre. En principe, Kara rentre en Belgique mercredi.

Le Sénégalais en veut encore à Anderlecht de lui avoir refusé son transfert de rêve, mais il est quelque peu revenu à la raison. Il se rend compte que cela ne servirait à rien de continuer à boycotter son employeur.

Il n’est pas dit que Kara sera titulaire à Lokeren, ce vendredi. Il vient de jouer quatre matches épuisants à la Can et aura connu une semaine très difficile, vu son transfert raté. Il s’est pris un fameux coup au moral; cela lui prendra du temps pour s’en remettre.

Lundi matin, il a compris que son transfert à Leicester ne se ferait pas. Le club anglais a fait une offre de 10,5 millions pour un autre défenseur, à savoir le Néerlandais Wesley Hoedt (Lazio). Comme Anderlecht, la Lazio a refusé l’offre. Pourtant, Hoedt est plus souvent sur le banc que dans l’équipe.

Anderlecht fera sans doute un geste pour remotiver Kara en vue du sprint final du championnat. Une hausse de salaire est une possibilité, une grosse prime en cas de titre une autre. Le Sporting peut également lui promettre qu’à la fin de cette saison, il ne l’empêchera plus de partir.

Le Racing Genk , lui, aurait préféré que Kara s’en aille pour 10,5 millions. Au moment du transfert de Genk à Anderlecht, les Limbourgeois ont négocié une clause en cas de transfert ultérieur de Kara. Genk a droit à une somme fixe entre 500.000 euros et 1 million, plus 20 à 25 % de sa plus-value. Il aurait donc rapporté environ 2 millions à Genk, qui avait déjà empoché une somme de transfert d’environ 4 millions.

C’est la troisième fois en deux ans que Kara est très proche d’un transfert en Premier League. Avant de signer à Anderlecht, il avait un accord avec West Ham, mais Genk a finalement refusé. Leicester était déjà intéressé, mais Kara préférait ne pas jouer contre la relégation. Finalement, Leicester a remporté le titre. L’été passé, c’est Swansea qui était convaincu que le transfert se ferait. Anderlecht avait accepté l’offre de 7,2 millions, mais la transaction avait échoué parce que trop d’intermédiaires réclamaient une partie de la somme de transfert.

Même si ces derniers jours, Roger Vanden Stock a été formel en interne – “Kara ne part pas” – le suspense restera entier jusqu’à ce soir à minuit. Si un club décide en dernière minute de faire une offre folle de plus de 15 millions, on se demande bien si Vanden Stock pourra maintenir son refus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here