Kara Mbodj : « On a beaucoup de respect pour la génération 2002 »

    En 2002, l’équipe nationale de football du Sénégal se qualifiait pour une première à une phase finale de coupe du monde. Cette compétition déroulée en Corée du Sud et au Japon, la bande à El Hadj Ousseynou Diouf et Khalilou Fadiga l’a quitté avec une place de quart de finaliste, après avoir surpris une équipe de France (1-0) champion du monde en titre que tout le monde donnait grandissime favori du tournoi.

    Cet exploit jamais réalisé dans l’histoire du football sénégalais, Kara Mbodj veut s’en inspirer pour faire mieux que ses ainés de 2002 « Honnêtement, nous avons du respect pour cette génération 2002 qui nous a montré la voie. Les gens ont l’habitude de comparer les deux générations. Etant jeunes, on a beaucoup de supporté l’équipe de 2002 qui nous a donné l’envie de ce maillot national. Cette génération nous a inculqué le fighting spirit. On leur doit beaucoup de respect. Il ne faut pas comparer les deux générations. Aujourd’hui nous sommes en 2017. On ne fera pas de fixation sur un objectif. Le plus important, ce n’est pas de faire mieux qu’eux mais plutôt de se faire respecter et hisser le drapeau national comme jamais il ne l’a été ».

    Le défenseur s’exprimait sur les colonnes du quotidien sportif Record au cours d’un long interwiew.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here