Guédiawaye FC – Souleymane Diallo : «Pour exister en Ligue 1, il faut gagner ses matches»

 Guédiawaye FC – Souleymane Diallo : «Pour exister en Ligue 1, il faut gagner ses matches»

Guédiawaye FC s’est imposé avec la manière devant Diambars (3-0) au stade Fodé Wade, samedi, lors de la 3ème journée de Ligue 1. Souleymane Diallo, le jeune entraîneur des Crabes a mis fin à l’invincibilité des Académiciens à domicile en championnat (9 victoires, 4 nuls). Un succès qui permet à sa formation de s’installer au pied du podium (4ème, 4 pts+2) à une unité du leader Teungueth FC (1er, 5 pts+2).

Interrogé à l’issue de la rencontre sur l’efficacité des Crabes, Souleymane Diallo déclare : «Après nos deux dernières sorties, on a constaté que notre équipe était capable de marquer des buts, mais on manquait de concentration dans la zone de finition. Contre Diambars, on a pris toute une semaine pour travailler cet aspect et aujourd’hui, je pense que cela a payé. Je félicite mes joueurs qui ont été très lucides, mais le travail continue». 

Mais si Guédiawaye a surclassé Diambars, c’est sans doute parce que le coach banlieusard a dominé tactiquement son homologue Bruno Rohart dans le jeu et sur le choix des hommes. «Pour ce match, on devait utiliser une stratégie spécifique après avoir observé le match Teungueth FC- Diambars. Les rencontres se jouent en fonction de l’adversaire. J’ai vu qu’il ne fallait pas laisser trop d’espace à Diambars. Il fallait créer une zone press de 40 à 50 mètres, mais être capable de faire 2 secondes sur 10 mètres. Ce qui fait au moins 6 secondes de course pour cette distance. On l’a bien travaillé à l’entraînement et cela a fonctionné. J’avais dit à mes joueurs qu’il fallait créer une zone press pas très basse, mais dès qu’on récupérait le ballon, les garçons ont su exploiter la transaction offensive avec une animation rapide», explique Souleymane Diallo qui ne cache pas ses ambitions. «Je dis souvent que je fais partie de la catégorie des jeunes entraîneurs et pour exister dans ce championnat, il faut gagner ses matches. Maintenant, on va travailler lucidement et essayer de s’imposer», indique-t-il.

Une première victoire synonyme de déclic pour GFC ? «On le souhaite vivement. Je profite de l’occasion pour remercier le président du club, Lat Diop, car on a fait une excellente préparation d’avant-saison au complexe La Tanière Bruno Metsu. Une situation pareille, on l’envisageait vers la 6ème ou 7ème journée du championnat. Maintenant, quand ça arrive dès la 3ème journée, il faut l’exploiter, surtout quand c’est face à un adversaire comme Diambars. En tout cas, je tire mon chapeau aux joueurs pour le respect des consignes», s’est réjoui le jeune coach de Guédiawaye FC.

Dans la même catégorie

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *