Forme et méforme : Le baromètre des «Lions» à un mois de la CAN

 Forme et méforme : Le baromètre des «Lions» à un mois de la CAN

A un peu plus d’un mois du coup d’envoi de la CAN 2021 au Cameroun, les «Lions» connaissent des fortunes diverses, avec notamment Ismaïla Sarr qui inquiète, après sa blessure au genou.

Krépin Diatta out, Ismaïla Sarr et Kalidou Koulibaly incertain

L’un sera le grand absent de la liste pour la CAN, l’autre boîte vers le forfait. Victime d’une rupture du ligament croisé d’un genou le 19 novembre dernier, avec l’AS Monaco, Krépin Diatta sera éloigné des terrains pendant plusieurs mois. Un coup dur pour l’ailier droit de 22 ans et Aliou Cissé qui devra lui trouver un remplaçant.  Comme un mauvais coup du sort, les «Lions» pourraient aussi être privés d’Ismaïla Sarr. L’ailier de Watford «souffre d’une blessure aux ligaments du genou qui nécessitera une nouvelle analyse dans environ un mois», ont annoncé mardi les Hornets dans un communiqué. Un sacré coup de massue sur la tête des «Lions» et leur sélectionneur. Auteur de 5 buts en 12 journées dans le championnat anglais, l’attaquant de 23 ans (40 sél., 9 buts) s’est montré crucial avec son doublé lors du dernier match du Sénégal remporté face au Congo (2-0) lors de la dernière journée des qualifications de la Coupe du Monde 2022. S’il devait déclarer forfait pour la CAN, ce serait une énorme perte pour l’Équipe nationale.

Comme par hasard, Kalidou Koulibaly s’est aussi blessé. Visiblement touché à la hanche, le capitaine des «Lions» (53 sél.) est sorti à 10 minutes de la fin du match nul de Naples sur le terrain de Sassuolo (2-2), hier mercredi lors de la 15ème journée de Série A. D’après la presse italienne, il pourrait être éloigné des pelouses pour un mois. Pas encore d’annonce officielle de son club.

Édouard Mendy

Gage de solidité et d’assurance. Avec seulement 6 buts concédés en 13 apparitions depuis le début de la saison de Premier League, le gardien de 25 ans apparaît comme l’un des «Lions» les plus réguliers dans les championnats européens. Ses 11 clean sheets (7 en PL et 4 en Ldc) illustrent parfaitement sa bonne forme qui permet aux Blues de rester leaders du championnat anglais.

Alfred Gomis

Derrière le portier des Blues, le sélectionneur national peut également compter sur deux solides doublures. Deuxième dans la hiérarchie et titularisé lors du dernier match du Sénégal face au Congo (2-0) en novembre, Alfred Gomis réalise un début de saison canon avec le Stade Rennais. Devenu un titulaire indiscutable cette saison, après une première année difficile, le portier du club breton reste sur 7 clean sheets et 10 buts en 14 journées de Ligue 1.

Seny Dieng

De son côté, Seny Dieng n’en reste pas moins performant. En 19 matches de Championship, il reste sur 7 clean sheets (24 buts concédés). Absent lors du dernier rassemblement des «Lions», après avoir contracté le Covid-19, le portier des Queens Park Rangers devrait sans doute être de la liste pour le Cameroun.

Abdou Diallo

Régulièrement associé à Kalidou Koulibaly depuis son arrivée en sélection en mars dernier, Abdou Diallo (7 sél., 1 but) s’est rapidement fondu dans la masse pour devenir un titulaire dans l’axe central de la défense. Touché par le Covid-19 et absent lors du dernier rassemblement, le défenseur de 25 ans du PSG a réintégré le groupe francilien et devrait être en jambes pour le début de la CAN.

Pape Abou Cissé

Sorti du banc à l’absence de Diallo, Pape Abou Cissé a rejoué avec le Sénégal pour la première fois depuis 13 mois. Après une prestation en demi-teinte à Lomé, face au Togo (1-1) et remplacé (71e), le défenseur de 26 ans (6 sél., 1 but) s’était repris quelques jours plus tard avec la réception du Congo (2-0). Encore associé à Koulibaly, le joueur de l’Olympiakos s’était montré solide et à son aise, dans le sillage de sa régularité depuis le début de la saison avec le club grec où il continue de gagner des galons. Avec 11 titularisations en autant de journées de Super League (1 but), le Pikinois a aussi disputé 4 des 5 rencontres d’Europa League cette saison.

Abdoulaye Seck

Barré par la forte concurrence, Abdoulaye Seck semble encore loin dans la hiérarchie dans l’axe de la défense. Avec seulement trois matches disputés depuis son arrivée en sélection en mars dernier, dont une seule titularisation face à Eswatini (1-1, 30 mars 2021), l’ancien défenseur du Casa Sports ronge son frein. A 29 ans, il a joué 11 matches sur 16 possibles avec Antwerp depuis le début de la saison du championnat belge de Jupiler Pro League.

Saliou Ciss

Il est sans doute l’un des «Lions» les plus en forme. Devenu un titulaire en puissance au poste d’arrière-gauche en sélection, Saliou Ciss garde aussi sa régularité en club. Après 10 journées de Ligue 2, le défenseur de 32 ans a disputé 10 rencontres.

Bouna Sarr

A l’instar de son alter ego du côté gauche, Bouna Sarr s’est aussi montré à son aise lors des derniers matches de l’Équipe nationale. Avec déjà 4 sélections depuis son arrivée en octobre, le défenseur du Bayern Munich semble en avance sur la concurrence pour occuper le poste d’arrière-droit. Malgré son faible temps de jeu en club – 8 matches toutes compétitions confondues – et sa blessure aux adducteurs qui devrait l’éloigner des terrains pendant trois semaines, sa présence au Cameroun ne fait guère de doute.

Fodé Ballo-Touré

Remplaçant en club et en sélection, Fodé Ballo-Touré connaît un début de saison mitigé. Avec seulement 9 apparitions toutes compétitions confondues avec l’AC Milan, dont 7 apparitions en Serie A, l’ancien joueur de l’AS Monaco devra encore patienter avant d’être un titulaire en Équipe nationale où Saliou Ciss semble s’être détaché.

Ibrahima Mbaye

Parmi les candidats en défense, il est sans doute l’un des moins en vue. Pas vraiment à son avantage lors de ses deux derniers matches avec le Sénégal avec des titularisations face au Togo (2-0) et au Congo (3-1), Ibrahima Mbaye est resté sur le banc lors des quatre dernières rencontres des éliminatoires de la Coupe du Monde 2021. Son faible temps de jeu à Bologne (3 matches) où il est souvent remplaçant ne devrait pas non plus jouer en sa faveur lors de confection de la liste pour la CAN.

Idrissa Gana Guèye

Un patron. Plus que jamais indéboulonnable en sélection, après une décennie dans la «Tanière» (84 sél., 6 buts), Idrissa Gana Guèye fait partie de la colonne vertébrale de l’Équipe nationale du Sénégal. Son statut de titulaire dans l’effectif galactique du Paris Saint-Germain et ses 15 matches toutes compétitions confondues depuis le début de la saison témoignent de sa nouvelle dimension.

Pape Matar Sarr

Le temps de la confirmation. Époustouflant la saison dernière (4 buts en 26 matches toutes compétitions confondues) avec le FC Metz et en sélection depuis mars dernier, Pape Matar Sarr (4 sél.) est reparti sur les mêmes bases. En attendant son premier but de la saison, le jeune milieu (19 ans) a déjà disputé 15 matches sur 15 possibles en Ligue 1, avec à la clé une passe décisive.

Nampalys Mendy

Une seule apparition en Coupe de la Ligue et c’est tout. Parmi les joueurs actuellement en sélection, Nampalys Mendy (8 sél.) est le seul qui n’a pas encore joué le moindre match en championnat depuis le début de la saison. Après 13 journées de Premier League, le milieu de 23 ans de Leicester attend toujours sa première apparition et ne cache plus son envie de quitter le club lors du prochain mercato. Toutefois, cela n’empêche guère à l’ancien Niçois d’être régulier en sélection, à l’image de sa dernière titularisation à Thiès face au Congo.

Cheikhou Kouyaté

Un taulier. Les années passent et Cheikhou Kouyaté garde le cap, aussi bien en club qu’en Équipe nationale. À 31 ans, le milieu de Crystal Palace dispute sa 8ème saison en Premier League. Avec ses 242 apparitions depuis 2014, dont 11 (9 titularisations) après 13 journées depuis le début de l’exercice en cours, il est devenu l’un des Sénégalais les plus capés dans le championnat anglais. En sélection, sa longévité est tout aussi louable avec ses 73 capes (3 buts) depuis 2012.

Mamadou Loum Ndiaye

En sélection depuis 2019, Mamadou Loum Ndiaye attend aussi son heure. Barré dans la concurrence, l’ancien milieu de 24 ans de l’US Ouakam, prêté cette saison par le FC Porto à Alavés (Liga, Espagne) reste en embuscade derrière Idrissa Gana Guèye et Cie. Son temps de jeu (14 matches sur 14 possibles) depuis son arrivée en Espagne avec 1 but en championnat devrait sans doute l’aider pour avoir une chance d’être sur la liste pour la CAN.

Moustapha Name

Tout comme Mamadou Loum Ndiaye, Moustapha Name n’est pas encore un titulaire en Équipe nationale. En sélection depuis novembre 2020, le milieu de 26 ans, passé par l’AS Douanes, continue de rayonner avec le Paris FC (Ligue 2, France) avec 14 matches et un but depuis le début de la saison.

Pape Guèye

Dernier arrivé dans la «Tanière», Pape Alassane Guèye a disputé ses premières minutes avec le Sénégal le 14 novembre dernier à Thiès, en entrant en jeu face au Congo (2-0) lors de la 6e et dernière journée du deuxième tour des qualifications de la Coupe du Monde 2022. Avec ses 18 matches toutes compétitions confondues avec l’Olympique de Marseille depuis le début de la saison, le milieu de 22 ans espère bousculer la hiérarchie et disputer sa première CAN en janvier au Cameroun.

Sadio Mané

Avec déjà 9 buts en 18 matches toutes compétitions confondues cette saison, Sadio Mané reste sur ses performances habituelles avec Liverpool. Comme depuis le début de son aventure avec l’Équipe nationale, l’attaquant de 29 ans (80 sél., 26 buts) s’est encore montré précieux lors des qualifications de la Coupe du Monde 2022 avec 3 buts sur les 5 derniers matches des «Lions», avant de manquer la dernière journée pour cause de blessure.

Boulaye Dia

Malgré un début de saison timide marqué par une blessure au genou, Boulaye Dia s’adapte avec Villarreal avec 15 matches et 1 but toutes compétitions confondues. Auteur de son premier but en septembre dernier au Congo (3-1), il se montre aussi de plus en plus à son avantage en sélection.

Famara Diédhiou

Pour sa première saison avec Alanyaspor, Famara Diédhiou a déjà marqué 4 buts en 12 matches (sur 14 possibles) depuis le début de la saison de la Süper Lig turque. Ses 9 buts en 18 sélections, dont deux retentissants triplés (contre Eswatini, le 17 novembre 2019, et face à la Namibie, le 12 octobre 2021) le placent désormais parmi les premières pièces de Aliou Cissé pour le front de l’attaque des «Lions» et en position idéale pour disputer une première CAN.

Habib Diallo

Auteur de 7 buts en 15 journées de Ligue 1 avec Strasbourg, Habib Diallo réalise un début de saison correct. Son égalisation dans la dernière minute du match face au Togo (1-1), le 11 novembre dernier, à Lomé, confirme sa bonne forme.

Bamba Dieng

Arrivé en sélection après quelques coups d’éclat avec l’Olympique de Marseille (3 buts et une passe), Bamba Dieng continue son apprentissage du haut niveau. Retourné sur le banc depuis le retour de Milik, le jeune attaquant (21 ans) enchaîne les matches avec l’OM (16 matches toutes compétitions confondues) et accumule du temps de jeu avant la publication de la liste pour la CAN.

Diao Keita Baldé

Absent lors du dernier rassemblement pour cause de blessure, Diao Keita Baldé pourrait bientôt revenir en Équipe nationale. Auteur de bonnes performances depuis le début de la saison (3 buts et 2 passes en 10 matches de Serie A), l’attaquant de Cagliari (Italie) se montre à son avantage pour disputer une troisième CAN avec le Sénégal.

 

Dans la même catégorie

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *