Khalilou Fadiga, l’ancien milieu de terrain des Lions, a réussi à convaincre le footballeur anglais d’origine congolaise, Fabrice Muamba, à accepter de se faire poser un défibrillateur après son accident cardiaque qui a failli lui couter la vie en mars dernier, rapporte le quotidien sportif français l’Equipe, dans son édition de mercredi.

“Il fallait le rassurer et aussi le convaincre de le faire. Il était un peu réticent”, a révélé l’ancien numéro 10 des Lions. La carrière de Fadiga a connu un coup d’arrêt en juin 2003 après la découverte d’une anomalie cardiaque, alors qu’il s’apprêtait à signer un contrat avec l’Inter Milan (Italie). Il jouait alors à l’AJ Auxerre (France).

Khalilou Fadiga s’est fait opérer en 2004 et a poursuivi sa carrière jusqu’en 2008. Il a expliqué que dans le cas de Muamba, il était vital de lui poser un défibrillateur.

Sur le discours qu’il a tenu au footballeur d’origine congolaise qui a pris sa retraite en août dernier, Fadiga rappelle lui avoir expliqué que “le défibrillateur apporte un bien physique, mais aussi psychique”.

“Tu te sens beaucoup plus rassuré”, a dit l’ancien meneur de jeu des Lions qui s’est fait poser le même appareil en 2008, après un malaise à l’échauffement avec Bolton qui devait jouer contre Tottenham.

Coïncidence pour coïncidence, Fadiga a rappelé que Muamba, également, a eu son accident lors d’un match Bolton-Tottenham, quatre ans plus tard.

A la fin de sa carrière, Khalilou Fadiga s’est reconverti en agent de joueurs et en consultant pour les chaînes RTBF (audiovisuel public belge) et Al Jazeera (chaîne qatarie).

[box]Agence de Presse Sénégalaise[/box]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here