Accueil A la Une sur GF Everton, PSG : Idrissa Gueye, autopsie d’un transfert avorté

Everton, PSG : Idrissa Gueye, autopsie d’un transfert avorté

0

Courtisé par le club parisien lors du mercato d’hiver, le milieu de terrain sénégalais des Toffees est finalement resté à quai. Face à l’intransigeance des dirigeants anglais, le champion de France n’est jamais parvenu à décanter la situation. Mais le PSG a-t-il vraiment tout essayé pour éviter ce camouflet ?

La fin de mercato du Paris Saint-Germain a viré au cauchemar. Si Thomas Tuchel souhaitait ardemment encore deux renforts avant la fermeture du marché, le technicien allemand n’a pas vu son vœu exaucé. Seul Leandro Paredes a rallié la capitale française lors de ce mercato. Et pourtant, la direction parisienne visait un deuxième élément au milieu de terrain. Après avoir vu les dossiers Julian Weigl (Dortmund) et Abdoulaye Doucouré (Watford) se refermer, le PSG a tenté jusqu’au bout d’enrôler le joueur d’Everton Idrissa Gueye (29 ans). Un profil que ne possède pas Tuchel dans son effectif cette saison. Début janvier, les hautes sphères franciliennes via Antero Henrique lancent les hostilités via plusieurs intermédiaires, et entrent en contact avec l’entourage du joueur. Très vite, le directeur sportif parisien entame avec succès une opération séduction auprès de l’international sénégalais.

Les contours d’un futur contrat sont clairement évoqués lors des échanges entre les deux hommes. Mais il faut attendre jusqu’à la mi-janvier pour que le Paris SG se décide à prendre officiellement la température auprès d’Everton. Les avances du champion de France pour Gueye sont poliment éconduites par les Toffees, qui ne sont pas vendeurs. L’ancien Lillois constitue une pièce maîtresse du onze façonné par Marco Silva, et un départ enverrait un très mauvais signal à l’extérieur du club. Face à l’intérêt persistant du PSG, Everton fixe la barre à 40 millions d’euros pour céder le natif de Dakar. Il faudra alors attendre quelques jours pour que Paris formule une première offre officielle. Celle-ci est estimée à 25 millions d’euros. Insuffisant pour provoquer un début de réflexion au sein du club de la Mersey.

Ultime relance parisienne dans la dernière ligne droite du mercato

A tous les étages des pensionnaires de Goodison Park, l’intransigeance reste de mise dans ce dossier : un départ d’Idrissa Gueye reste inconcevable en janvier, et le remplacer constituerait un véritable casse-tête. Sauf que le joueur désire ardemment rejoindre le PSG. A 29 ans, l’intéressé sait qu’une telle opportunité ne se représentera peut-être plus. En parallèle, le board parisien poursuit son travail de sape auprès de Gueye et son entourage. Une démarche qui porte ses fruits puisque le 28 janvier dernier, le milieu de terrain des Toffees et son agent provoquent un entretien avec la direction du club anglais. Objectif avoué, tenter d’infléchir la position anglaise dans ce dossier pour obtenir un transfert. L’entrevue ne s’éternisera pas, si le Paris Saint-Germain veut finaliser le deal, il devra débourser 40 millions d’euros. Les jours passent et la situation ne se décante toujours pas. Entre-temps, Idrissa Gueye reste en tribunes lors du succès d’Everton face à Huddersfield (1-0). Il n’en fallait pas plus pour relancer les rumeurs sur un possible départ au Paris SG. Mais Gueye souffrait en réalité d’une blessure à l’aine.

Dans la dernière ligne droite du mercato, Arsenal et Manchester City se manifestent pour accueillir Gueye en janvier. Des démarches qui ne dépasseront pas le stade de l’intérêt mais qui suffiront à faire vaciller le PSG. Après plusieurs jours sans nouvelle du club parisien qui a relancé en parallèle le dossier Thiago Mendes, Everton reçoit une ultime offre parisienne le 31 janvier peu avant 22 heures. Celle-ci est estimée à 30 millions d’euros. Proposition une nouvelle fois refusée par les Toffees, dont la position n’a pas bougé d’un iota. Une ultime tentative désespérée qui ne change rien à l’affaire. Idrissa Gueye sous contrat jusqu’en 2022 avec Everton, ne bougera pas cet hiver. Si la déception prédomine pour l’ancien Lillois, ce transfert avorté est considéré comme un camouflet pour le directeur sportif parisien Antero Henrique. Dans les ultimes heures du mercato, ni Luciano Acosta, ni Thiago Mendes, ni Idrissa Gueye n’ont signé au PSG. Un échec cuisant susceptible de provoquer la chute d’Henrique avant juin prochain ? Affaire à suivre…

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here