PARTAGER

Adama Mbengue et Moussa Wagué ont bénéficié de la confiance d’Aliou Cissé lors des matchs contre l’Ouganda (0-0) et la Guinée équatoriale (3-0). Sans être extraordinaires, ils s’en sont bien sortis. Cependant, rien n’est acquis pour eux. 

Déjà lancé contre le Nigeria (1-1) à Londres, Adama Mbengue avait marqué les esprits en réalisant une bonne prestation. Face à l’Ouganda, le défenseur de Diambars a livré une performance assez moyenne avec plusieurs centres ratés. Ce qui ne l’a pas empêché d’être de nouveau titulaire contre la Guinée équatoriale. Pour sa première rencontre officielle avec les Lions, Adama Mbengue a livré une prestation correcte avec une bonne implication dans les phases offensives. Cependant, sa qualité de centre semble être le talon d’Achille du jeune joueur qui n’a pas excellé dans cet exercice. Même s’il a marqué de bons points lors des dernières sorties de l’équipe nationale, Adama Mbengue est loin d’avoir fait le vide autour de lui. Au retour de Saliou Ciss et Cheikh Mbengue, il pourrait être éjecté du flanc gauche. L’éventuel come-back de Pape Ndiaye Souaré, éloigné des pelouses après un grave accident de voiture, devrait raviver la concurrence dans ce secteur ou la place de titulaire est loin d’être acquise.

Ça bouge aussi sur le coté droit de la défense. Longtemps titulaire au poste et souvent critique, Lamine Gassama s’est distingué positivement lors de ses dernières prestations, notamment à l’occasion de la CAN 2017 au Gabon. L’ancien Lorientais devra s’accommoder de la présence de Moussa Wagué. Le plus jeune pensionnaire de la Tanière a tiré son épingle du jeu lors de sa titularisation contre l’Ouganda. Relégué sur le banc face à la Guinée équatoriale, au profit de Lamine Gassama, il a fait son entrée après la blessure du défenseur formé à Lyon. Défensivement comme offensivement, le pensionnaire de KAS Eupen en D1 belge a assuré. Même si des lacunes ont été notées dans le dernier geste. Le joueur formé à Aspire, loin d’être une montagne de muscles, a aussi eu du mal lors des duels. À juste 18 ans, Wagué possède un bon potentiel et dispose d’une marge de progression susceptible de lui permettre de devenir l’une des valeurs sures de la Tanière.

Dans l’ensemble, Adama Mbengue et Moussa Wagué ont montré un visage assez plaisant mais devront “grandir” pour espérer signer un long bail avec la sélection nationale et gagner une place de titulaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here