Futurs adversaires de Teungueth FC et de Diambars FC en préliminaires de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF qui débutent le mois prochain, l’ASEC Mimosas et Wakriya FC ont des pedigrees différents. En effet, si les Ivoiriens ont un vécu africain prestigieux, les Guinéens n’en seront qu’à leur deuxième participation à une compétition continentale.

La saison dernière, pour leur baptême du feu en coupes africaines interclubs, les Rufisquois de Teungueth FC avaient réussi le tour de force d’intégrer la phase de poules. Les hommes de Youssouph Dabo avaient surtout écarté le Raja de Casablanca, futur vainqueur de la Coupe de la CAF, compétition dans laquelle il avait été reversé. TFC avait d’abord sorti les Gambiens de GFA.

ASEC vainqueur de la C1 en 1998

Cette fois-ci, c’est d’entrée que Baye Assane Cissé et ses coéquipiers hériteront d’un grand du continent : l’ASEC d’Abidjan, club le plus prestigieux du football ivoirien. Les Mimosas ont remporté cette Ligue des champions en 1998. Avant cela, ils avaient gagné la Super Coupe d’Afrique en 1991. Cette équipe a vu passer de prestigieux joueurs comme la légende Youssouf Fofana, star des Éléphants des années 1980. Actuellement dirigé par l’entraîneur français Julien Chevalier, l’ASEC est également lesté de 27 titres de champion de Côte d’Ivoire. L’équipe fondée en 1972 défiera Teungueth FC qui est en à sa deuxième participation dans ses compétitions africaines.

Attaque de feu et solide défense La bande à Moutarou Dramé devra bien surveiller le milieu de terrain Stéphane Aziz Ki, auteur de 6 buts et 5 passes décisives en championnat, l’attaquant Karim Konaté qui a trouvé le chemin des filets à 7 reprises, la saison écoulée. L’ASEC dispose aussi d’une bonne défense autour du solide Yao Attohoula, élu meilleur défenseur du championnat.

TFC accueillera son adversaire ivoirien le 10 au 12 septembre pour la manche aller alors que le match retour est programmé, une semaine après, à Abidjan (17-19 septembre). L’équipe qualifiée affrontera au tour suivant le vainqueur de la double confrontation entre Akwa United (Nigeria) et CR Belouizdad (Algérie).

2ème participation pour le Wakriya AC

L’autre représentant du Sénégal, Diambars FC de Saly, qui n’a plus joué de compétition africaine depuis 2014, voudra réussir l’exploit de son prédécesseur en Coupe de la CAF, le Jaraaf de Dakar, qui avait réussi à se hisser en quarts de finale après avoir passé, avec brio, trois tours préliminaires et terminé 1er de sa poule. Les hommes d’El Hadji Mbaye Badji feront face à Wakriya Athletic Club de Guinée. Basé à Boké, ville située à 250 kilomètres de Conakry, Wakriya a été fondé en 2007 mais évoluait administrativement sous l’appellation de Tringuilinta FC. C’est en 2015 qu’il a officiellement obtenu le feu vert de la Ligue professionnelle guinéenne pour évoluer avec le nom de Wakriya FC.

Lappé Bangoura sur le banc du Wakriya

Promu en 2017, Wakriya AC a été finaliste malheureux de la Coupe de Guinée en 2019. Sa 3ème place au classement de la D1 guinéenne lui a permis de se qualifier en tours préliminaires de la Coupe de la CAF (la Guinée dispose de 2 qualifiés dans cette compétition et autant en Ligue des champions). Le WAC sera dirigé dans cette campagne africaine par l’expérimenté entraîneur Lappé Bangoura. Le sélectionneur de l’équipe nationale locale guinéenne prend le relais de l’entraîneur du club qui n’est pas titulaire d’une licence A CAF exigée par la Confédération depuis la saison dernière. La double confrontation est prévue du 10 au 12 septembre pour la manche aller au Sénégal et le retour du 17 au 19 en Guinée.

SourceRecord
Article précédentThierno Dioum, capitaine AS Pikine : «Pourquoi on n’a pas été champion…»
Article suivantÉliminatoires Mondiale 2022- Sénégal vs Togo: “On avait tout prévu sauf jouer le 1er septembre”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here