Un contre magistralement mené par Sadio Mané et conclu par Roberto Firmino a eu raison de la résistance brésilienne à la 99e minute d’une finale de Coupe du monde des clubs un peu plus spectaculaire que le score ne le laisse penser. La première victoire de Liverpool dans cette compétition a été longue, très longue à se dessiner.

Et si la supériorité anglaise est devenue évidente en fin de match puis en prolongation, Flamengo n’est pas passé loin d’un exploit majuscule. C’est d’ailleurs dans la foulée d’une action où le centre de Filipe Luis avait trouvé la tête de Gabriel Barbosa, au deuxième poteau, que les Reds ont ouvert le score.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here