PARTAGER

Auteurs d’une bonne prestation sur les plans individuel et collectif, les Lions ont remporté leur dernière rencontre amicale face au Congo (0-2). De bon augure avant la CAN 2017. 

Abdoulaye Diallo : Il n’a pas beaucoup été inquiété par les attaquants congolais. Sur les rares fois où il a été sollicité, le portier sénégalais s’en est sorti avec succès.

Zargo Touré : Comme face à la Libye, Zargo a encore sorti une bonne prestation. Défenseur central contre les Libyens, il a évolué au poste de latéral droit contre les Diables Rouges. Il a bien bloqué son côté et s’est permis des montées sur les phases offensives des Lions. Lamine Gassama, qui l’a suppléé (68′), s’en est aussi bien sorti.

[themoneytizer id=”9390-28″]

 

Kalidou Koulibaly : Match solide pour le défenseur de Naples. Il a remporté une grande majorité de ses duels et s’est montré autoritaire sur les ballons aériens. Son sens de l’anticipation a aussi été bénéfique à l’équipe.

Saliou Ciss : Il a souffert en première période face à la vivacité d’Ipami Giovanni. Saliou Ciss s’est bien repris en seconde mi-temps avec une grosse débauche d’énergie. Cependant, il n’a pas souvent réussi à trouver les attaquants sénégalais sur ses centres.

Cheikhou Kouyaté : Aligné en défense centrale aux côtés de Kalidou Koulibaly, le capitaine des Lions a peine à entrer dans la rencontre. Il a souffert face à la vivacité de ses adversaires. Sa prestation démontre qu’il n’a pas évolué à son poste de prédilection. Kara Mbodj, son remplaçant (62), a contribué à solidifier la défense mais a provoqué des fautes évitables.

Pape Kouly Diop : Aligné en sentinelle devant la défense contre la Libye, Pape Kouly Diop évoluait dans une position plus avancée contre les Diables Rouges. Très bon balle au pied, il a réussi à conserver le ballon, temporiser et trouver ses coéquipiers avec facilité. Mouhamed Diamé, qui l’a remplacé, n’a pas eu le même rendement et a souvent fait le mauvais choix.

Idrissa Gana Guèye : Bon match d’Idrissa Gana Gueye. Il s’est montré précieux dans la récupération du ballon et sa conservation.

Pape Alioune Ndiaye : Très bon face à la Libye, Pape Alioune Ndiaye a sorti une nouvelle prestation de choix face aux Diables Rouges. Agressif au marquage et efficace dans la récupération, il a aussi beaucoup pesé sur le jeu offensif des Lions. Très intelligent sur l’action du 2ème but sénégalais, PAN a inscrit son premier but avec la sélection nationale. Servi par Mame Biram Diouf, il a éliminé son vis-à-vis avant de tromper la vigilance du gardien congolais (46′). Il a cédé sa place à Henri Saivet (62′), qui a failli marquer sur un magnifique coup-franc en fin de match.

Sadio Mané : Absent contre la Libye, Sadio Mané a encore montré qu’il est la principale arme offensive des Lions. Intenable, il a souvent pris le dessus sur les joueurs adverses grâce à sa vivacité, sa technique et ses dribbles déroutants. Passeur décisif sur le premier but marqué par Baldé Diao Keïta (l8′), il est aussi impliqué dans le 2ème but marqué par Pape Alioune Ndiaye. Moussa Sow, qui l’a remplacé, n’a pas eu l’occasion de se procurer des situations chaudes.

Baldé Diao Keïta : Baldé Diao a constamment amené le danger sur les flancs de |’attaque sénégalaise. Sa bon ne entente avec Sadio Mané a encore servi. D’ailleurs, c’est sur une passe de l’attaquant de Liverpool qu’il a ouvert le score (18′). Ismaïla Sarr (62′) a pris sa place et a encore fait admirer sa pointe de vitesse et son jeu en profondeur.

Mame Biram Diouf : Rien n’a marché pour l’attaquant de Stoke City. Il a beaucoup tenté, mais n’a pas pu trouver le chemin des filets par faute d’un grand manque de réalisme, notamment sur une passe idéale de Sadio Mané (76′). Il a le mérite d’avoir donné la passe décisive sur le 2ème but des Lions inscrit par Pape Alioune Ndiaye (46′). `

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here