À deux jours de la date butoir pour le dépôt des candidatures à la présidence de la CAF, fixée au 12 novembre, Me Augustin Senghor pourrait officialiser la sienne. En effet, le président de la FSF a récemment été sollicité pour être le plan B d’Ahmad Ahmad.

Il a certes clamé sa loyauté à Ahmad Ahmad, mais le président de la FsF a été récemment consulté par des barons de CAF, pour succéder au Malgache qui a été le premier à officialiser sa candidature pour un second mandat. Même si 46 des 54 pays membres auraient décidé de le soutenir, l’ancien ministre de la pêche de Madagascar risque de voir sa candidature invalidée par la Commission d’éthique de la FIFA.

Ainsi, dans un plan b, le successeur d’Issa Hayatou et sa cour ont jeté leur dévolu sur Me augustin Senghor.

L’axe Casablanca-Dakar en branle

Des contacts informels ont eu lieu entre le président sénégalais et certains de ses collègues du Comité exécutif continental. Mais, unanimement ils nourrissent l’ambition de réformer la CAF, afin d’en faire «une organisation aussi transparente que possible». Alors, Me Senghor aurait récemment rencontré son homologue marocain Faouzi Lekzaa avec qui il entretient aussi d’excellentes relations. Il est vrai qu’à chaque fois qu’il est interpellé pour une éventuelle candidature, sa réponse est toujours sans ambages. Mais, aujourd’hui, au vu de la situation, il risque de plonger pour briguer la présidence de la CAF.

Ahmad Ahmad suspendu ce mardi ?

En bisbilles avec la Commission d’éthique de la FIFA, Ahmad Ahmad risque d’être suspendu par cette instance. Cela pourrait même intervenir ce mardi, selon des sources dignes de foi. Et si cela est acté par l’instance dirigeante du football mondial, l’actuel président de la CaF ne pourrait pas briguer un second mandat. Ce qui l’obligerait à retirer sa candidature. et, pour ne pas se créer des ennuis, Ahmad a tout bonnement décidé de s’en ouvrir au président de la FsF, Me augustin Senghor, qui jouit d’une bonne crédibilité dans l’instance.

Me Senghor : «C’est juste des consultations»

Par ces temps qui courent Me Augustin Senghor est en train de suivre le début du rassemblement de l’équipe nationale du Sénégal qui croisera le fer avec la Guinée Bissau ce mercredi et dimanche prochain, dans le cadre des 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN Cameroun 2022, mais il suit aussi l’évolution de cette affaire de sa candidature de la CAF. Joint par téléphone, le président de la FSF déclare : «J’ai été sollicité dans ce sens dans le cadre de consultations. Mais, rien n’est arrêté au moment où je vous parle», nous a-t-il répondu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here