Il fallait assurer d’entrée de jeu côté Lions Indomptables, ce sera chose faite face aux Étalons, au coup de sifflet final du match inaugural de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Cameroun 2021 ce dimanche 9 janvier 2022 au Stade d’Olembé de Yaoundé. Le Cameroun a confirmé sa suprématie et son statut de favori face au Burkina Faso, s’imposant 2 buts à 1 grâce à un doublé d’Aboubakar Vincent.

C’est sans son attaquant vedette du Bayern Munich Choupo Moting, que le sélectionneur Antonio Conceicao débute la compétition. La percussion des lions va mettre dès l’entame les étalons en difficulté, Steeve Yago dans la foulé écope d’un carton jaune dès les premières secondes du match en raison d’un tacle très dangereux sur Collins Fai.

Moumi Ngamaleu se charge de ce coup franc excentré côté droit et ajuste un centre en direction du point de penalty. Issoufou Dayo est à la retombée et repousse le danger du crâne.

La réaction ne se fera pas attendre, Les Burkinabè à la 5e minute profitent de leur première phase de possession de balle pour se porter sur l’aile gauche. Le décalage de Blati Touré pour Cyrille Bayala manque de précision et permet aux Lions indomptables de reprendre la possession. Bien servi par Collins Fai à l’entrée de la surface de réparation à la 8e minute, Vincent Aboubakar élimine deux adversaires d’un contrôle orienté et enroule une frappe du gauche qui manque complètement le cadre. Lancé en profondeur dans le couloir droit à la 13e minute, Karl Toko Ekambi profite de la sortie hasardeuse d’Hervé Koffi pour tenter de redresser le ballon vers le but adverse sans réussite.

Contre toute attente, les Lions Indomptables vont se faire surprendre à la 24e minute. L’attaquant de Rouen en Ligue 2 française Gustavo Sangaré profite d’une mauvaise sortie d’André Onana sur un centre pour ouvrir le score, ce qui fait de lui le tout premier buteur de cette 33e édition. Il marque ainsi son premier but en compétition internationale en 8 sélections avec le Burkina Faso. 6 minutes suffiront au Cameroun pour revenir au score. Le central de la partie M. Ghorbal a recours au VAR pour apprécier la faute de Bertrand Traoré sur André-Franck Zambo Anguissa en plein cœur de la surface de réparation burkinabè, penalty transformé par Aboubacar Vincent. Dans les arrêts de jeu, Nouhou Tolo est percuté de plein fouet par le tacle très tardif d’Issoufou Dayo sur la gauche de la surface de réparation et obtient aussitôt un second penalty ! Le capitaine des Lions se présente à nouveau et double la mise, inscrivant ainsi le premier doublé de la compétition. Cameroun 2, Burkina Faso 1, c’est sur cet avantage que les Lions vont rentrer dans les vestiaires.

De retour des vestiaires, le Burkina Faso obtient un coup franc plein axe, à une quarantaine de mètres du but, Traoré décoche une frappe enroulée du gauche, mais André Onana attentif renvoi difficilement des poings devant sa ligne.

Les Burkinabè maintiennent la pression sur leurs adversaires en conservant la possession de balle. À la 55e minute, Bertrand Traoré sur coup de pied arrêté excentré sur la droite, centre à ras de terre vers le premier poteau. Adama Guira surgit et place une reprise du droit mais Onana repousse du gant droit sur sa ligne de but. Le Cameroun réagit à la 57e minute en transition avec un corner côté gauche. Le centre de Moumi Ngamaleu trouve la tête de Michael Ngadeu Ngadjui qui ne trouve pas le cadre. À la 59e, Aboubakar lance Ngamaleu en profondeur sur la droite et profite du tir de son coéquipier repoussé par le gardien pour pousser le ballon dans le but du genou droit , mais il sera signalé hors-jeu par L’arbitre de touche.

Antonio Conceicao opère un double changement à la 69e : Karl Toko Ekambi est remplacé par Eric Maxim Choupo-Moting et Kunde Malong cède sa place à Clinton Njié qui se met immédiatement en valeur, avec une lourde frappe qui passe tout près des buts adverse.

Double changement burkinabè à la 71e minute : Abdoul Tapsoba sort pour l’entrée en jeu de Mohamed Konaté, et Cyrille Bayala est remplacé par Zakaria Sanogo. Mais ce sont à nouveau les Lions Indomptables qui vont se mettre en valeur. À la 73e minute, bien décalé en retrait par Eric Choupo-Moting sur la droite des 16,50 mètres, la lourde frappe de Fai Collins est déviée par le défenseur adverse. Au tour d’André-Franck Zambo Anguissa de tenter sa chance depuis l’extérieur de la surface avec un tir tendu du droit qui vient raser le montant opposé du but des Étalons à la 74e minute. À la 77e minute, Vincent Aboubakar profite d’un rebond aérien favorable et se présente sur la droite des 18 derniers mètres avant d’armer un tir puissant du droit qui manque de peu le cadre burkinabè. Moumi Ngamaleu dans la foulée cède sa place à Christian Bassogog à la 81e. Auteur d’un doublé, Vincent Aboubakar sera remplacé par Yvan Neyou à la 88e minute, mais le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final.

Pour sa première sortie, le Cameroun empoche ses trois premiers points de la compétition, et prend provisoirement la tête du groupe A. Le Burkina Faso avec 0 point, devra tout faire pour se relancer lors de sa deuxième sortie face au Cap Vert jeudi prochain.

 

Source: CAFonline

Article précédentIsmaila Sarr quitte la tanière, direction Barcelone
Article suivantCAN 2021 : Sénégal – Zimbabwe, une ouverture attendue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here