Aliou Cissé est toujours à la chasse aux binationaux. Le sélectionneur des Lions a encore décroché, pour la dernière ligne droite des éliminatoires de la Can 2022, trois joueurs franco-sénégalais : Fodé Ballo Touré (Monaco), Abdou Diallo (Psg) et Nampalys Mendy (Leicester), tous convoqués contre le Congo et l’Eswatini.

Pour les deux derniers matchs des éliminatoires de la Can 2022, face au Congo et à l’Eswatini, prévus respectivement le 26 mars à Brazzaville et le 30 mars à Thiès, Aliou Cissé peaufine sa liste.

C’est ainsi que Le Quotidien a appris qu’il y aura de nouvelles têtes dans le groupe du sélectionneur des Lions. Il s’agit de trois binationaux : le défenseur central du Psg, Abdou Diallo, le latéral gauche de l’As Monaco, Fodé Ballo Touré, et le milieu récupérateur de Leicester, Nampalys Mendy.

Des renforts de taille qui viennent confirmer la forte attention que le sélectionneur des Lions porte aux binationaux. Des renforts aussi qui devraient combler le «vide» noté au niveau de certaines lignes.

Défenseur central gaucher : Abdou Diallo l’oiseau rare


A commencer par la défense où l’arrivée de Ballo Touré (24 ans) pourrait apporter un début de solution au poste de latéral gauche devenu le maillon faible du secteur défensif des Lions.

Mais là où Aliou Cissé a vraiment décroché le «jackpot» c’est avec l’arrivée de Abdou Diallo. Défenseur central gaucher, un profil rare et très recherché, le joueur de 25 ans du Psg pourrait en effet être un intéressant plan B à gauche ; comme aussi dans un axe à trois têtes.

Quid de Nampalys Mendy ? L’arrivée du teigneux milieu défensif de Leicester (28 ans) tombe au bon moment ; si on sait que la récupération au niveau de l’entrejeu des Lions pourrait être orpheline d’un certain Pape Alioune Ndiaye qui a migré vers l’Arabie Saou­dite.

Une première pour Pape Matar Sarr

Notons toujours au chapitre des nouvelles têtes, la convocation de Pape Matar Sarr, le jeune espoir qui monte. Le milieu de terrain du Fc Metz, spécialiste des balles arrêtées, a fini de mettre tout le monde d’accord sur ses grosses qualités techniques, sa vision du jeu et sa capacité à casser les lignes. A seulement 18 ans, l’ancien pensionnaire de Génération Foot continue d’impressionner. Une performance sanctionnée pour l’ancien international U17, par une première sélection avec l’équipe A.

A noter que pour le match contre le Congo, il n’est pas prévu de rassemblement à Paris. Les Lions devraient directement rallier Brazzaville, à partir de leurs clubs respectifs.

Inquiétude sur la libération des joueurs

Seulement, pour ces deux dernières journées des éliminatoires de la Can 2021, l’inquiétude réside sur la libération des joueurs professionnels. Cer­tains clubs européens, se basant sur les restrictions sanitaires liées au Covid, étant prêts à bloquer leurs joueurs. Parce que protégés par la Fifa qui leur donne ce droit en se basant sur la situation exceptionnelle de la pandémie.

D’ailleurs Liverpool a annoncé la couleur en menaçant de ne pas libérer ses internationaux. D’où l’incertitude qui plane sur la participation, côté africain, du Sénégalais, Sadio Mané, de l’Egyptien, Mohamed Salah, et du Guinéen, Naby Keïta.

1 COMMENTAIRE

  1. La FIFA devrait.appliquer la même théorie pour les joueurs européens et américains. Vive les prochaines élections pour renvoyer l’actuel Président de la FIFA qui s’ingére trop aux problèmes du football africain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here