PARTAGER

Probable blessure

Tout se passe bien, Alhamdoulilah. Il y a de la distance avec les autres lors de la course. Cela ne veut pas dire que j’ai lâché. Je ne lâche jamais.

Objectif pour cette Can

La chance qu’on a, c’est qu’on a un sélectionneur qui a été capitaine en équipe nationale pendant des années et qui a joué une finale de coupe d’Afrique. Il connait un peu l’environnement. La moitié du groupe a eu à jouer la Coupe d’Afrique lors de l’édition 2015 et cela nous a permis d’apprendre beaucoup de choses. Il y a des nouveaux qui vont découvrir la Can. Cela reste du foot même si c’est une compétition spéciale que tout joueur aimerait jouer. On est pressé de découvrir la compétition, de mouiller le maillot national afin que le peuple soit fier de nous. Il faut reconnaitre qu’on a muri, avec une équipe qui est à l’image du sélectionneur, exigeant, qui insiste sur la discipline. Pour gagner une Can il faut être prêt dans tous les niveaux. Le plus important, c’est que chaque joueur, qui aura la chance de jouer, fasse le job. Je pense que si tous les joueurs jouent à leur vrai niveau on peut faire quelque chose.

[themoneytizer id=”9390-28″]

 

Avis sur les adversaires

Par rapport au championnat, les joueurs qui sont là sont tous compétitifs. En Can, il n’y a que des bons joueurs. Dans les équipes d’Algérie, de la Côte d’Ivoire et autres, il n’y a que de bons joueurs qui sont en Angleterre notamment. Il va falloir se donner à 100%. On ne peut pas jouer une Coupe d’Afrique à moins de 100%.

On a déjà joué contre ces deux équipes (Tunisie et Algérie). Malheureusement on les a perdus. Il faut bien se préparer pour être prêt le jour-j. Il faudra gagner le premier match qui est très important. En 2015, on l’a réussi même si on n’a pas pu concrétiser lors des deux autres matches qui restaient pour se qualifier. C’est pourquoi je dis qu’on a beaucoup appris de la Can passée. Il n’y aura pas de matches faciles et il n’y a pas de petites équipes. Il faut apprendre de ses erreurs, prendre match par match et essayer de les gagner.

On est conscient des attentes des Sénégalais. Il ne faut pas exagérer. Notre premier objectif est de sortir du premier tour. Une fois cet objectif atteint, ce sera la ligne droite et il faudra tout gagner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here