PARTAGER

Cinq joueurs de l’équipe du Sénégal présente à la CAN 2017 (14 janvier au 5 février) ont pris part à la dernière double confrontation contre le Cameroun (1-0 et 0-0) comptant pour les éliminatoires de la CAN 2012.


Le match aller, joué en mars 2011 au stade Léopold Sédar Senghor, avait été remporté par les Lions grâce à un but de Demba Ba dans les derniers instants de la partie. Amara Traoré, qui était à l’époque sélectionneur national, avait titularisé
Khadim Ndiaye, Mohamed Diamé, Moussa Sow et Mame Biram Diouf.


Mohamed Diamé avait fait son baptême du feu avec la sélection nationale qui s’en était bien sortie avec un but tardif de Demba Ba dans les prolongations, sur un service d’Issiar Dia.


Les deux joueurs étaient entrés en cours de jeu.


En juin de la même année, Cheikh Mbengue, qui jouait à l’époque à Toulouse (France), avait lui aussi fait ses débuts avec les Lions pour la rencontre entre les deux équipes à Yaoundé et qui s’était soldée par un nul 0-0.


Samuel Eto’o avait raté un penalty qui s’était écrasé sur la barre transversale de Bouna Coundoul qui avait ce jour-là gagné ses galons de titulaire en équipe nationale.


Coundoul était à l’époque la doublure de Khadim Ndiaye qui jouait à cette période à la Linguère de Saint-Louis et avait osé des crochets sur Samuel Eto’o au stade Léopold Sédar Senghor, faisant passer des frissons dans les travées d’une enceinte pleine à craquer.


Du côté camerounais, Nicolas Nkoulou, le défenseur camerounais de l’Olympique lyonnais (France) et l’attaquant Vincent Aboubakar entré en cours à Dakar, font partie des rescapés.

A Dakar, Nkoulou avait joué dans l’axe central avec Aurélien Chedjou, absent de la Tanière des Lions Indomptables pour la CAN 2017.


Le Sénégal arrivé premier du groupe B sera opposé samedi à Franceville au Cameroun en quart de finale de la CAN 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here