Augustin Senghor dont la candidature à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) a été validée jeudi par la Commission de gouvernance de l’instance dirigeante du football s’est dit plus que jamais ’’concentré sur l’objectif de convaincre le plus grand nombre de Fédérations’’.

’’Juste le début du chemin menant aux élections du 12 mars 2021. Serein, concentré sur l’objectif de convaincre le maximum de Fédérations de porter leur choix sur ma personne pour porter la CAF du futur unie, attractive et forte’’, a tweeté le président de la Fédération sénégalaise de football aprés la validation de sa candidature.

Sur cinq candidatures, la commission de gouvernance a entériné celles de Me Senghor et de l’Ivoirien Jacques Anouma.

Elle a indiqué que les candidatures du président de la Fédération mauritanienne de football, Ahmed Yahya et du dirigeant des Mamelodi Sundowns, Patrice Motsepe, nécessitent ’’des vérifications complémentaires”.

’’Leurs candidatures ont été jugées recevables. Cependant, la Commission a estimé que des vérifications complémentaires sont nécessaires avant une décision finale’’, selon le communiqué publié sur le site de la CAF.

Par contre la candidature du président sortant Ahmad Ahmad a été invalidée.

L’élection à la présidence de la CAF aura lieu le 12 mars à Rabat (Maroc).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here