Comme nous l’avions écrit dans notre édition d’hier, Youssouf Sabaly est le joueur le plus proche d’un retour dans la Tanière. Le Quotidien est en mesure de confirmer que le latéral droit du Betis Séville sera bien de la partie lors de la double confrontation contre l’Egypte, fin mars.

La double confrontation Egypte-Sénégal approche à grands pas. Une affiche prévue les 25 et 29 mars prochains et qui oppose les deux finalistes de la dernière Can. D’où les ingrédients réunis d’un duel sur fond de revanche suite au sacre historique des Lions du Sénégal, au Cameroun, le 6 février dernier.

Normal donc que la prochaine liste du sélectionneur national soit scrutée ; surtout que ce sera la première de l’après-Can. Et sous ce registre, on ne devrait pas noter de changements ni de surprises dans cette liste des nouveaux cham­pions d’Afrique -attendue le 18 mars en attendant la confirmation de la Fsf – et que Aliou Cissé peut même se permettre de concocter les yeux fermés.

On ne change pas

un groupe qui vit bien… Les nouveaux candidats devront attendre
En clair, on devrait retrouver le «groupe de Yaoundé». Une manière pour le sélectionneur de maintenir cette ambiance de vainqueur et cet état d’esprit qui ont fait la force de l’équipe tout au long de la campagne camerounaise. Aliou Cissé souhaitant sûrement respecter cette vérité chère aux techniciens : «on ne change pas une équipe qui gagne» ; ou encore : «On ne change pas un groupe qui vit bien.» Comme quoi, les nouveaux candidats devront attendre.

Donc, à un ou deux éléments près, ils devraient être tous là. Et pour le moment seul un come-back est agité. Il s’agit de celui de Youssouf Sabaly. En effet, dans notre édition d’hier, nous écrivions que le latéral droit des Lions, absent de la Can, est très proche d’un retour dans la Tanière. Et aujourd’hui, Le Quotidien est en mesure de confirmer que le défenseur du Betis Séville sera bien de la partie lors de la double confrontation contre l’Egypte, fin mars. Et d’ailleurs, nous souffle-t-on, Sabaly aurait déjà reçu sa convocation.

La sélection de cet ancien joueur de Bordeaux (29 ans, 21 sélections), s’explique aisément par son retour à la compétition. En effet, blessé à la cuisse avant la Can, le joueur formé au Psg a depuis repris avec son club en Liga espagnole. D’ailleurs, en pleine Can, Sabaly était déjà apte pour avoir retrouvé les pelouses en Coupe du Roi, le dimanche 16 janvier, soit une semaine après le début de la Can. Son retour sur le côté droit sera donc tout bénef’ pour Aliou Cissé qui n’avait que Bouna Sarr comme première option crédible à ce poste.

Seny Dieng forfait !

Si Sabaly entre dans la Tanière, un autre pourrait y sortir. Il s’agit de Seny Dieng. Le 3e gardien des Lions, crédité d’une bonne Can suite à l’indisponibilité de Edouard Men­dy et Alfred Gomis, est forfait pour cette double confrontation entre Lions et Pharaons.

Blessé en Championship depuis fin février, après une collision avec un attaquant adverse, le jeune portier des Queens Park Rangers n’a toujours pas repris. Et d’ailleurs, selon wiwsport, son club a confirmé son indisponibilité pour au moins quatre semaines.

«Malheureusement, les analyses supplémentaires l’ont confirmé et il [Seny Dieng] aura besoin d’une période de rééducation de quatre semaines avant que nous soyons en mesure d’estimer son retour», a confirmé Imtiaz Ahmad, chef du service médical du club anglais. Notons qu’un autre champion d’Afrique devrait aussi manquer les barrages s’il est convoqué. Il s’agit de Mame Baba Thiam de Kayserispor. Il serait gravement blessé, selon coach.

Sourcelequotidien
Article précédentQPR : Seny Dieng absent plusieurs semaines et forfait pour affronter l’Egypte
Article suivantBarrages Mondial 2022- Egypte-Sénégal : Aliou Cissé publie sa liste le 18 mars

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here