Grands artisans ou même héros de la qualification de Manchester City et de Chelsea en finale de la Ligue des champions, l’Algérien Mahrez et le Sénégalais Edouard Mendy ont sans doute pris une bonne longueur d’avance dans la désignation du meilleur joueur africain pour l’année 2021 et la succession du Ballon d’or Sadio Mané. En direction de la cérémonie des CAF Awards en janvier 2022, il leur reste à soigner encore leurs statistiques avec un duel qui s’annonce décisif pour le trophée aux grandes oreilles.

La finale de Ligue des champions entre Manchester city et Chelsea le 29 mai à Istanbul, aura des airs de finale entre le Sénégal et l’Algérie, derniers finalistes de la dernière CAN de football. Elle sera effective avec Ryad Mahrez et Edouard Mendy, grands artisans voire les héros de la qualification de leur équipe en finale. Ces deux joueurs lancent dans la même foulée le duel dans la course pour l’ attribution du futur Ballon d’or africain consacrant le meilleur joueur africain 2021.

Pilier de cette équipe d’Algérie, sacrée championne d’Afrique de 2019, Mahrez s’est ouvert la route à la succession de Sadio Mané au Ballon d’or. Par rapport aux autres prétendants dont Mohamed Salah, Sadio Mané ou Idrissa Gana Guèye souvent cités, il semble aujourd’hui prendre une bonne longueur d’avance suite à sa bonne série réussie avec Manchester City. Véritable bourreau du Paris Saint-Germain, l’attaquant des Fennecs a réussi à lui seul à mettre la bande à Neymar, Mbappé et Idrissa Gana Gueye à genoux avec une prestation sensationnelle. Il lui reste maintenant à mettre la main sur le prestigieux trophée européen pour donner des couleurs à une belle saison mais surtout se positionner comme le grand favori à la succession du Ballon d’or Sadio Mané. Sacré déjà en 2017 suite au titre de champion de Premier League qu’il avait offert à Leicester lors de la saison 2016 avec au bout le trophée de meilleur joueur de la saison, Ryad Mahrez présente de bons atouts.

En cas de nouveau sacre, il rejoindra le Sénégalais El Hadji Ousseynou Diouf, le Nigérian Emmanuel Kanu, de l’ivoirien Didier Drogba et l’Egyptien Mohamed qui sont les seuls à être primés à deux reprises . Si les performances en clubs sont déterminants dans la course vers le Ballon d’Or qui serait le plus indiqué que le gardien de but Edouard Mendy est parti pour soutenir la concurrence avec le capitaine des Fennecs.

MENDY SUR LES TRACES DE NKONO ET ZAKY

Absent de la dernière CAN 2019 en Egypte pour cause de blessure, le gardien de but international sénégalais s’est en l’espace d’une saison imposé comme l’un des meilleurs portiers africains. Enrôlé cette saison dans l’effectif de Chelsea en provenance de Rennes, le portier des Lions n’a pas tardé à confirmer son statut de gardien numéro 1 dans les buts de Chelsea avec en prime une succession de 15 clean-sheets réalisée en 28 matchs. Sa prestation en Ligue des champions face au Real de Madrid est également vu comme tout simplement une confirmation de son grand talent .

Selon de nombreux observateurs, cette bonne tenue lui permet aujourd’hui de se positionner comme un des candidats les plus sérieux pour la désignation du ballon d’Or africain 2021. Il lui reste à franchir le pas lors de ce face à face avec Ryad Mahrez. En soulevant le trophée de Ligue de champions, Edouard Mendy tiendra une bonne place dans la short list des nominés pour le titre de meilleur joueur africain. Mais le sacre africain est loin d’être comme la chasse-gardée des gardiens africains. Si l’ on sait que deux seulement d’entre eux ont jusque-là réussi à décrocher cette distinction notamment le Camerounais Thomas Nkono et leMmarocain Basou Zaki.

En attendant , les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 au mois de septembre pourraient également être un baromètre pour départager l’Algérien et le Sénégalais. A moins que les jeux ne soient déjà faits dès ce 29 mai à Istanbul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here