PARTAGER

Pour leur avant dernier galop qui a lieu hier dans leur camp de base de l’hôtel Protea Ranch Resort de Polokwane les Lions ont axé leur travail sur la mise en place tactique et les coups de pied arrêtés. 

Le 4-2-3-1 est en passe de devenir le dispositif de prédilection d’Aliou Cissé qui l’a déjà explore à plusieurs reprises. Encore une fois, le technicien sénégalais compte rééditer le même coup face aux Bafana-Bafana qui lui ont infligé sa première défaite (0-1) sur le banc de l’équipe A, en amical le 8 septembre 2015.

Comme lors du match contre le Cap-Vert, les Lions ont répété les mêmes gammes, hier en début d’après-midi. Le sélectionneur en a profité pour expérimenter encore une fois son équipe-type qui a fait face aux remplaçants. Il a souvent repositionné Pape Kouly Diop ou Younousse Sankharé en meneurs axiaux pour la transmission du ballon.

[fbvideo link=”https://web.facebook.com/galsenfootcom/videos/1169837883071162/” width=”620″ height=”350″ onlyvideo=”1″]

Ce système a non seulement permis aux Lions de s’exercer à rendre fluide leur jeu, mais aussi à bloquer les espaces qu’utilisent souvent l’équipe d’Afrique du Sud pour déséquilibrer l’équipe adverse. Les Lions ont visiblement pris goût in ce système. Cela s’est fait sentir dans le comportement des attaquants qui en ont profité pour marquer des buts.

Outre la mise en place tactique, les Lions ont aussi travaillé les coups de pieds arrêtés tant défensifs qu’offensifs. A ce niveau aussi, des combinaisons ont été initiées. Les défenseurs se sont régalés dans cet exercice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here