PARTAGER

En déposant sa candidature pour briquer un 3e mandat, le président sortant de la fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor a reconnu que ses adversaires Mbaye Diouf Dia et Louis Lamote ne sont pas gâteaux.

« Ce sont des candidats dangereux », a-t-il affirmé, mardi soir, à la fin de la cérémonie de remise du drapeau national aux juniors en partance pour le Mondial en Corée du Sud.

L’habitude de défier n’importe qui

« J’ai l’habitude de faire face à ces genres de candidats. Je suis un sportif,  mais, je pense que le plus important est qu’on s’affronte dans la paix afin que l’élection se passe dans d’excellentes conditions », a-t-il relevé. Et d’ajouter:  » Au sortir du vote le 12 août, quelque soit le vainqueur, je pense que personne ne va mourir. Le football continuera son chemin. Donc, on prie pour que le bon Dieu accorde le succès à un d’entre nous même si on sait qu’un seul sortira vainqueur. Le gagnant signifiera que c’est le football qui a gagné », a conclu Me Senghor qui subit de nombreuses critiques depuis le nouvel échec des Lions à la Can 2017.

Igfm

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here