Un très bon match contre Nice l’été dernier et c’est à peu près tout : les débuts d’Assane Diousse à l’ASSE sont globalement décevants mais…

L’été dernier, l’ASSE avait essentiellement misé sur deux joueurs pour faire son marché : Loïs Diony et Assane Diony. Le premier avait été acheté 7 M€ à Dijon, le second 5 M€ à Empoli. Huit mois plus tard, Diony est aujourd’hui prêté à Bristol City, où il essaie de se refaire une santé, tant bien que mal pour l’instant, après avoir traversé toute la première partie de saison sans parvenir à faire trembler les filets. Diousse, lui, n’est que remplaçant, dans l’ombre du duo M’Vila-Selnaes. Depuis son arrivée, le milieu de terrain sénégalais peine à s’imposer. Ses débuts avaient pourtant été très prometteurs, contre Nice (1-0). Mais la suite a été plus difficile. Au deux tiers de la saison, l’ancien joueur d’Empoli est apparu à 18 reprises en L1. Sur ses 14 titularisations, il a été remplacé 8 fois. Auteur d’une passe décisive à son entrée en jeu contre Toulouse (2-0), en janvier, impliqué sur l’égalisation de Mathieu Debuchy à Lyon (1-1), Diousse ne fait figure que de 3e choix devant la défense dans la hiérarchie actuelle de Jean-Louis Gasset, mais le coach des Verts l’apprécie. Son entrée en jeu lors du derby le démontre, à un poste de latéral gauche où il y avait deux autres solutions sur le banc avec Kévin Théophile-Catherine et Ronaël Pierre-Gabriel, à Décines.

L’AS Monaco et Naples le suivent de près

Gasset n’est d’ailleurs pas le seul à apprécier le Sénégalais. D’après nos informations, cet hiver, l’ASSE a refusé plusieurs offres pour le joueur. Des offres supérieures aux 5 M€ dépensés pour son achat. En France, Monaco, toujours friand d’éléments à fort potentiel de revente, suit le milieu de terrain stéphanois avec attention. Et le numéro 8 des Verts conserve une belle côte en Italie. C’est lui que la Fiorentina voulait au Mercato, avant que David Wantier ne parvienne à convaincre le directeur sportif de la Viola, Carlos Freitas, à la recherche d’un box-to-box, de jeter son dévolu sur Bryan Dabo, cédé pour 3 M€. Tout proche de rejoindre la Sampdoria l’été dernier, suivi de longue date par le Milan AC, Diousse est également très apprécié du côté de Naples, leader actuel du Calcio. Et pour cause puisque l’entraîneur napolitain, Maurizio Sarri, le connait bien : il avait fait du joueur son homme de base à Empoli, avant de rejoindre le Napoli. A Empoli, Sari utilisait le Sénégalais devant la défense, en sentinelle le plus souvent. Mais Diousse a aussi joué milieu relayeur, meneur de jeu ou latéral gauche. Polyvalent, le joueur, lancé dans le grand bain en août 2015, à 18 ans, était apparu à 51 reprises avec Empoli avant de signer à l’ASSE. A 20 ans, il s’est lié aux Verts pour 5 ans et devrait disputer sa première Coupe du monde, cet été, en Russie. Avec, d’ici là, une saison à bien finir, sous le maillot stéphanois, où le meilleur, pour lui, devrait être à venir.