PARTAGER

Face la presse hier, le sélectionneur national Aliou Cissé s’est expliqué sur le choix de ses 24 joueurs contre l’Afrique du Sud le 12 novembre prochain en match comptant pour la 2ème journée des éliminatoires du Mondial. 

Convocation d’Abdallah Ndour 

C’est un jeune joueur qui évolue à Strasbourg depuis un an. Donc, on s’est dit que c’est une possibilité de l’appeler. Vous savez avec l’absence de Pape Ndiaye Souaré, nous sommes en train de chercher des possibilités de renforts. Il est en train vraiment de faire un très bon début de saison avec Strasbourg. C’est un joueur né au Sénégal et formé à Génération Foot. Donc, je me suis dit que pour ce match-là, c’était important de l’inviter et de voir ce qu’il vaut sur le plan international. Voila les raisons qui font qu’on l’a appelé. C’est vrai qu’on l’a beaucoup suivi depuis le début de la saison. Maintenant, on a envie de le voir à l’œuvre ici avec un groupe d’internationaux.

[fbvideo link=”https://web.facebook.com/galsenfootcom/videos/1156499157738368/” width=”620″ height=”350″ onlyvideo=”1″]

Match contre l’Afrique du Sud

Des deux cotes, on peut dire que les voyants sont au vert. Nous savons que nous allons vers un match très important. Vu les derniers résultats que l’Afrique du Sud a faits et les nôtres aussi, nous allons vers un match qui sera très disputé. Maintenant, c’est un match de Coupe du monde, le Sénégal a envie d’y aller. Nous savons que nous aurons une grande opposition contre cette équipe sud-africaine mais, nous n’avons pas d’inquiétude, parce que nous avons ce qu’il faut au niveau de l’équipe nationale. Ce sont deux grandes nations qui se rencontrent. Je peux mêrne dire que c’est un match de prestige qui sera attendu et suivi sur la scène internationale et continentale.

Arbitrage du match

Vous savez, au football, quand on s’entraîne, c’est pour jouer des genres de matchs comme celui qui va nous opposer à l’Afrique du Sud. Tant mieux. Cela fait partie également de la progression de notre équipe nationale. J’espère que ce rendez-vous attendu par le continent et sur la scène internationale que la CAF sera très attentive au niveau de l’arbitrage. Je pense que les arbitres seront à la hauteur de l’événement.

L’absence de Moussa Sow

Moussa est parti d’ici après le match contre le Cap-Vert un peu souffrant. Il a eu des problèmes au niveau de l’épaule et de la cuisse. Si vous voyez, après son but, on était obligé de le mettre sur le côté. Donc, il est reparti de l’équipe nationale avec ces blessures. Actuellement, il est en phase de reprise. Donc, après la discussion que j’ai eue avec lui, c’était mieux de le laisser parfaire sa reprise. C’est pourquoi il n’a pas été convoqué pour ce match contre l’Afrique du Sud.

[fbvideo link=”https://web.facebook.com/galsenfootcom/videos/1156550337733250/” width=”620″ height=”350″ onlyvideo=”1″]

Tirage de la CAN 2017

Ecoutez, le tirage, je l’ai suivi avec beaucoup d’attention mais aujourd’hui, je crois que ce qui important, c’est le match contre l’Afrique du Sud. C’est un match important pour nous. C’est un gros match qui nous attend. Maintenant, la CAN, le tirage, la préparation, on aura vraiment l’occasion d’en parler. Mais je voudrais qu’on reste concentré sur ce match et après la suite on verra.

Probléme des couloirs

Comme je l’ai dit, l’équipe nationale n’est fermée à personne. Il y aura toujours des entrées et des sorties. Certains sont sortis par rapport au match qu’on a fait contre le Cap-Vert, d’autres sont revenus ou sont entrés. C’est ça aussi l’équipe nationale, La preuve, aujourd’hui, Abdallah est là. Nous sommes toujours à la recherche le meilleur profil pour avoir la meilleure équipe compétitive.

Mamelodi Sundowns championne d’Afrique

Je n’ai pas suivi ce match. En réalité, ce qui important, c’est que nous voulons faire, ce que nous voulons apporter, la où nous voulons emmener l’équipe, Je pense qu’ensemble on peut y arriver. Maintenant, on s’attend à un match très difficile comme cela a été le cas contre le Cap-Vert. Aujourd’hui, l’équipe est en train de progresser, elle emmagasine de la confiance et beaucoup d’expérience. Nous allons en Afrique du Sud avec beaucoup de confiance.

Fallou Diagne sans compétition

Oui, il n’y a pas que Fallou. Il y a pas mal de joueurs qui ont quelques déficits en temps jeu. Ce n’est pas donné à tous de compatir. Ce n’est pas des choses compliquées, il fa ut gérer. Aujourd’hui, j’en parle avec eux. Parce que, l’équipe nationale, c’est aussi ça. C’est être compétitif pour pouvoir jouer en club et revenir. A c’est té de ça aussi, je sais que ce sont des garçons qui s’entraînent très normalement. Donc, physiquement, il n’y a pas de souci. Ils sont capables de gérer leur état physique. C’est vrai que dans l’avenir, il faut que cela se normalise.

Appréciations du groupe

Je ne me focalise pas sur un secteur de l’équipe. Ma satisfaction aujourd’hui, c’est le groupe. Si nous avons réussi un parcours sans faute, c’est parce que tous les secteurs ont marché. Maintenant, nous allons toujours continuer à les améliorer. Aujourd’hui, je suis content de la prestation du groupe. Mais, cela ne veut pas dire que l’on doit dormir sur nos lauriers. Donc, nous devons continuer à améliorer l’équipe dans tous les secteurs.

Individualités et leaders

Comme j’ai l’habitude de le dire, ce n’est pas un ou deux joueurs qui font marcher l’équipe nationale. Tous les joueurs ont leur importance dans cette équipe nationale. Du gardien de but Abdoulaye Diallo jusqu’a Mame Birame Diouf en passant par Kara Mbodj, Sadio Mané, etc., chacun joue sa partition pour le bien de l’équipe. Donc, les individualités ne m’intéressent pas. Ce, qui m’intéresse c’est le groupe.

[fbvideo link=”https://web.facebook.com/galsensports360/videos/1789642184582039/” width=”620″ height=”350″ onlyvideo=”1″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here