Senegal's coach Aliou Cisse looks on during the 2019 Africa Cup of Nations final soccer match between Senegal and Algeria at the Cairo International Stadium in Cairo, Egypt, on 19 July 2019. (Photo by Islam Safwat/NurPhoto via Getty Images)

Membre du Comité exécutif (COMEX) de la fédération sénégalaise de football (FSF), Yaya Baldé est par ailleurs président de la ligue de football de Kolda et président de l’AS Kolda (N2). Très en colère, il s’exprime sans détours sur le coach Aliou Cissé après les deux matchs contre le Congo et l’Eswatini.

« Pour rappel, au sortir de la CAN 2019, lors de la réunion d’évaluation, j’étais le seul membre du comité exécutif à avoir demandé le limogeage d’Aliou Cissé. Car, de mon avis le Sénégal ne méritait pas d’être vice-champion. On avait les joueurs, l’organisation, les moyens pour gagner cette dernière CAN en Egypte. Nous avons perdu face à l’Algérie, car Aliou est un sélectionneur limité. Avec ce qui se passe, malheureusement, il est en train de me donner raison. D’abord ce qui m’écœure, Aliou ne respecte pas les efforts que le FSF fournit.

Il faut que Me Augustin Senghor nous amène Aliou Cissé devant le comté exécutif de la FSF, qui reste et demeure la représentation du Sénégal en miniature. Et quand on aura cette occasion, on va pouvoir parler et corriger Aliou Cissé. Si on ne le fait pas, on va droit dans le mur et pis nous irons à la CAN et au Mondial en touristes. Or, à cette CAN au Cameroun, nous n’avons qu’un seul objectif, c’est de la remporter. Sinon ce sera un échec. », martèle le président de l’AS Kolda Yaya Baldé dans Stades.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here