Thierno Seydi considère le transfert de Krépin Diatta en janvier dernier comme un miracle.

Pour l’agent de l’international sénégalais, sortir un tel transfert en janvier était presque impensable. Dans un entretien accordé à Pan African Football exploité par Senego, il a révélé que Monaco le suivait depuis.

“Monaco pensait que c’était le bon moment dans cette période de doute, car dans un an le transfert serait plus onéreux. C’est un calcul que les dirigeants ont fait en se disant que je mets cette somme cette saison, peut-être que demain le joueur vaudra plus cher”, a-t-il expliqué.

Selon Thierno Seydi, “entre le désir de Bruges de se doter d’une garantie financière et la volonté des monégasques de l’enrôler, le deal était facile. Presque un pactole de 17 millions plus 3 millions de bonus, c’était inespéré”.

Mais pour lui, du côté des, joueurs sénégalais, il y eu peu de mouvements. “A part celui de Krépin Diatta seuls les joueurs qui étaient liés par une convention ont pu faire mouvement”, fait-il remarquer.

SourceSenego
Article précédentLigue 2 – 7ème journée : Le « petit » derby de Mbour en entrée en matière
Article suivantLigue des champions: Teungueth FC rate son entrée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here