Capitaine de l’AS Pikine dont il est l’une des figures emblématiques, Mame Thierno Dioum revient sur sa saison avec les Vert et Rouge de la banlieue. Il a été l’un des joueurs les plus performants de son équipe avec 2 buts et 4 passes décisives en 23 titularisations en championnat. Le défenseur international sénégalais de 21 ans fait le point sur sa saison et dit viser la Coupe du Sénégal après avoir raté le titre de champion.

Avec 2 buts et 4 passes décisives en 23 titularisations, peut-on considérer cette saison comme l’une de vos meilleures en Ligue 1 ? 

J’ai été formé à l’AS Pikine où j’ai fait toutes mes classes. Mais je confirme que cette saison est, au plan individuel, l’une de mes meilleures dans ce championnat professionnel. Avant, je faisais de très bonnes saisons en Ligue 1 mais, cette fois-ci, c’est clair que c’est la meilleure. Déjà, cela n’a pas été facile de venir s’imposer et surtout de porter le brassard. C’était un lourd fardeau mais, par la grâce de Dieu, j’ai assuré. Ce n’est pas facile d’être capitaine de Pikine. Et ce n’est pas donné à tout le monde. J’ai travaillé dur pour en arriver là. Mes débuts dans le football étaient trop difficiles. Mais, j’ai toujours cru à la rigueur et à mon travail. Il me fallait me battre pour me faire une place de titulaire dans cette équipe. C’est au fil du temps que je me suis amélioré avec l’expérience acquise.

Qu’est-ce qui a fait la force de l’AS Pikine qui a fait une bonne saison mais si la fin a été moins concluante ?

Ce qui m’a le plus marqué, cette saison, c’est lorsque les supporters ont créé des spectateurs fictifs avec des bouteilles de 20 litres en guise de spectateurs et en les espaçant pour respecter les gestes barrières. Cela témoigne encore une fois de l’amour qu’ils ont pour ce club. Et sans rien attendre en retour qu’un bon comportement de l’équipe. Il est même arrivé que des supporters mettent leur propre argent pour la bonne marche du club. C’est l’occasion pour moi de leur rendre hommage. Ils ont sonné la forte mobilisation du début jusqu’à la fin. Merci à eux.

Vous étiez bien partis pour le titre de champion du Sénégal. Mais tout d’un coup, tout a basculé. Qu’est-ce qui explique cette chute ?

C’est lors du match retour contre le Casa Sports que tout a basculé. On a eu plus de trois blessés sur le onze de départ. C’est à partir de là qu’on a commencé à avoir des difficultés. Presque les trois meilleurs éléments de l’équipe (Lamine Corréa, Landing Sagna et lui-même Mame Thierno Dioum) étaient absents lors des matchs qui ont suivi. L’équipe avait un onze type mais avec les blessures qui se sont répétées chez les joueurs, l’élan de l’équipe vers le titre a été freiné.

Pikine est aussi en 8èmes de finale de la Coupe du Sénégal où il jouera le CNEPS. Cette compétition est une bonne occasion de se racheter ? 

On a perdu le championnat. Donc, il ne nous reste que la Coupe du Sénégal pour sauver notre saison. Contre le CNEPS en 8èmes de finale, on jouera le coup à fond. On va se concentrer davantage pour atteindre l’objectif fixé. Et c’est possible. Actuellement, on ne fait focus que sur la Coupe nationale.

Au plan personnel, quel est l’objectif de Thierno Dioum pour la prochaine saison ?

Mon objectif, c’est de décrocher un contrat professionnel avant l’entame de la prochaine saison. J’ai fait mes preuves dans ce championnat. Et, ce qui me reste, c’est d’essayer de voir comment tenter une nouvelle aventure hors du pays. Par contre, si l’occasion ne se présente pas, je vais continuer à travailler et me concentrer sur le championnat sénégalais jusqu’à ce que je trouve une proposition solide.

SourceRecord
Article précédentPape Demba Diop : «Inscrire mon nom dans les annales de Diambars FC»
Article suivantCoupes africaines : Que valent les adversaires de Teungueth FC et Diambars ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here