PARTAGER

Suite à la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) établi en Suisse de réintégrer l’Union Sportive de Ouakam dans ses droits et dans le foot professionnel après une suspension de cinq (5) ans, Ligue 1, Senego a joint le Président Exécutif de la structure, Alfred Bathily qui se félicite de la décision prise. 

De facto, Monsieur Bathily argumente: « L’on ne peut dire que c’est une décision humiliante pour la fédération sénégalaise de football et de la justice. cela montre que le football sénégalais a grandi et hissé autant la fédération que les autres clubs. Le niveau a été élevé et on a saisi une juridiction supérieure qui a estimé que l’on n’est pas seuls responsables et que les sanctions sont disproportionnées. Maintenant, on nous a réintégrés et on attend la suite car il y a aura des échanges entres les parties pour voir ce qui pourra se faire de mieux », explique Alfred Bathily au micro de Senego.

Reprise de la compétition, après 9 journées

Pour savoir le jeu de chaises musicales que devra faire l’organisation pour la réintégration de l’USO dans le championnat, Alfred Bathily ne veut pas aller vite en besogne.

« Vous m’avez trouvé en comité restreint pour statuer sur la situation et l’on ne peut rien dire pour le moment. De toutes les façons, on a une idée de ce que l’on veut et le moment venu, nous aviserons », conclut-il.

Pour rappel, l’Union Sportive de Ouakam avait été suspendue par la Fsf pour huit ans avant de ramener à cinq (5) ans assortie d’une rétrogradation en division régionale après les incidents du 15 juillet 201è qui ont fait huit (8) morts au stade Demba Diop, en finale de la Coupe de la Ligue contre le Stade de Mbour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here