L’infirmerie nationale du Sénégal ne désemplit pas. Après l’opération du genou de Kara Mbodj, qui pourrait le priver de Mondial 2018, Mame Biram Diouf l’y rejoint. L’attaquant de Stoke City a vu son match contre Southampton (0-0) écourté un choc avec un défenseur.

 Mame Biram, blessé à l’épaule

Si la défense inquiète avec Kara, l’attaque ne rassure pas totalement. Titulaire lors du déplacement de Stoke City sur la pelouse de Southampton (0-0), en match de la 29e journée de premier League anglaise, Mame Biram Diouf n’a pas pu terminer la rencontre. Après une violente collision avec Wesley Hoedt, le défenseur néerlandais des saints, il a cédé sa place à la 23e mn. Complètement sonne, l’ancien joueur de Manchester United a été évacué par le service médical des Potters, provoquant l’inquiétude de Paul Lambert, le coach de Stoke. « Nous allons examiner de près Mame et voir comment il se sent. Il avait manifestement beaucoup de douleur. On aurait dit qu’il se disloquait l’épaule, mais le personnel médical l’a évacué dans le vestiaire », a-t-il confie. « Le perdre a été u vrai coup, parce que je pense qu’il a vraiment bien commence le match et il ne fait aucun doute qu’il nous donne un véritable rythme », ajout-t-il. Du rythme, Mame Birame Diouf comptait bien en donner au jeu des Lions contre l’Ouzbékistan et la Bosnie. Lui qui est absent de la Tanière depuis 5 matchs. Si le staff de Stoke ne s’est pas encore prononce sur l’étendue de la blessure de Mame, on craint une luxation de l’épaule qui nécessite un plâtre ou une écharpe pour 2 a 8 semaines. La guérison complète nécessite un minimum de 6 semaines. Ce qui serait synonyme de forfait pour les 2 prochaines rencontres des Lions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here