Ce mercredi soir, l’Inter de Milan recevait le Napoli pour le compte de la 18è journée de la Serie A. Les interistes sont sortis vainqueur de la rencontre face au Napolitains (1-0) mais on notera aussi que l’international sénégalais, Kalidou Koulibaly, a été victime de cris racistes au stade Giuseppe-Meazza. 

Lors de la défaite de Naples ce mercredi sur la pelouse de l’Inter de Milan (1-0), en Série A, Kalidou Koulibaly a écopé d’un carton rouge à la 81ème minute de jeu. Cette expulsion du défenseur central de Naples a eu des conséquences, car les Interistes ont marqué le but de la victoire 8 minutes après. Selon le coach napolitain, les cris racistes émanant des gradins du stade Giuseppe-Meazza ont rendu Kalidou Koulibaly nerveux d’où son carton rouge « on a demandé à trois reprises au procureur fédéral la suspension du match à cause des cris racistes. Il y a eu des annonces faites au micro, mais le jeu a continué. Ça a rendu Koulibaly nerveux. La prochaine fois, nous quitterons le terrain nous-mêmes, ce n’est pas acceptable », a expliqué le coach italien. Faouzi Ghoulam a confirmé les propos de son coach « Cela fait mal d’entendre des chants racistes envers mon frère (Kalidou Koulibaly), le reste n’est que secondaire. Il ne reste que de la tristesse ».

Sur sa page Facebook ,Kalidou Koulibaly s’est exprimé après la rencontre « je suis désolé de la défaite et surtout d’avoir laissé mes frères ! Mais je suis fier de la couleur de ma peau. D’être franco-sénégalaise, napolitain : homme », a réagi l’international Sénégalais. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here