Un air de déjà-vu à la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Après le Cameroun, le Zimbabwe et le Nigeria, au tour des joueurs de l’Ouganda de faire la grève de l’entraînement afin de réclamer une revalorisation de leurs primes.

En effet, brillamment qualifiés pour les 8emes de finale où il affronteront le Sénégal vendredi, les “Cranes” ont boycotté ce mercredi matin la séance d’entraînement qui étaient à leur programme. Le motif ? Une question de primes, bien évidemment.

Les joueurs réclament une revalorisation de l’enveloppe prévue, alors que leur Fédération dit être à jour de ses versements. Dans un communiqué, l’instance rappelle par ailleurs que les 23 ont signé un code de bonne conduite susceptible de sanctionner ce type de comportements.

Cet après-midi, le compte Twitter de la FUFAannonce une séance en début de soirée et montre les joueurs réunis avec leur staff pour une session d’analyse vidéo. Fin de la grève ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here