PARTAGER

Avec un effectif largement remanié, le Sénégal a pris le dessus sur la Libye (2-1). Les habituels remplaçants se sont montrés à leur avantage. 

Khadim Ndiaye : Match calme pour Khadim Ndiaye qui n’a pas été beaucoup sollicité par les adversaires libyens. Il a, cependant, réalisé quelques bonnes interventions notamment sur les ballons aériens. Capitaine à la sortie de Kara Mbodj, il n’a rien pu faire sur la réduction du score des Libyens à la 70ème mn.

Lamine Gassama : Prestation correcte pour Lamine Gassama qui n’a pas été malmené sur son côté droit. Il a souvent essayé de monter pour participer au jeu offensif. C’est sur l’une de ses montées ponctuée par un centre d’Ismaïla Sarr que Moussa Sow inscrira le premier but sénégalais (18′).

Zargo Touré : Kalidou Koulibaly laissé sur le banc, Zargo Touré en a profité pour effectuer une bonne prestation. Solide dans les duels, le défenseur de Lorient s’est montré propre et efficace sur la majorité de ses interventions.

Kara Mbodj : En l’absence de Cheikhou Kouyaté, Kara Mbodj a porté le brassard de capitaine. Comme à son habitude, il n’a pas hésité à aller au charbon. Souverain dans les airs et serein balle au pied, Kara a été à la hauteur avant de céder sa place à Saliou Ciss (16′) dont l’entrée a permis à Cheikh Mbengue de se projeter plus en attaque sur l’aile gauche.

Cheikh Mbengue : Titularisé pour son retour dans la Tanière, Cheikh Mbengue devait marquer des points dans la concurrence. Le latéral gauche de Saint-Étienne a bien bouché son côté mais son apport sur les phases offensives n’a pas été très déterminant.

[themoneytizer id=”9390-28″]

 

Pape Alioune Ndiaye : Match très intéressant de l’ancien pensionnaire de Diambars qui a fait étalage de son aisance technique. Il a tenté beaucoup de frappes mais n’a pas eu de réussite. Présent en attaque, PAN a assuré au milieu et donné des coups de main à la défense. Cheikh Ndoye qui l’a suppléé (56′) a eu du mal à entrer dans le match.

Henri Saivet : Dans le 11 de dé-part, Henri Saivet ne s’est pas montré transcendant mais a montré de bonnes dispositions sur le plan technique et dans la conservation du ballon. Son apport offensif pouvait être meilleur.

Pape Kouly Diop : Il a parfaitement assumé son rôle de sentinelle devant la défense. Il a bien régulé le jeu des Lions. Mettant en évidence sa technique, le joueur de l’Espanyol Barcelone a donné de bonnes passes aux attaquants. Il est l’auteur d’une magnifique introduction sur le second but sénégalais inscrit par Ismaïla Sarr. Il s’est aussi fait remarquer par sa qualité de frappe sur les coups de pieds arrêtés.

Ismaïla Sarr : Pour sa première titularisation en équipe nationale A, le joueur formé à Génération Foot a marqué les esprits. Il a été à l’origine de l’ouverture du score de Moussa Sow grâce à un bon centre à ras de terre. Le jeune joueur de 18 ans a aussi fait montre de beaucoup de sérénité sur le second but en éliminant facilement le gardien libyen avant de pousser le cuir dans les buts vides.

Baldé Diao Keïta : Pas à son aise en première mi-temps durant laquelle il a beaucoup tenté mais souvent raté ses centres, Baldé Diao Keïta est monté en puissance en seconde mi-temps. Avec sa percussion et sa facilité dans les dribbles, |’attaquant de la Lazio a malmené ses vis-à-vis. Il a cédé sa place à Moussa Konaté (73′) qui a aussi apporté de la percussion devant.

Moussa Sow : Titularisé à la pointe de l’attaque, Moussa Sow a encore fait montre de son efficacité devant les buts. Il a mis le Sénégal sur orbite en profitant d’un centre d’Ismaïla Sarr mal repoussé par le portier pour faire trembler les filets. Famara Diédhiou qui l’a remplacé (63′) a réussi quelques dangereuses incursions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here